Irepa Laser poursuit sa stratégie d’innovation en fabrication additive

Rédigé par  mardi, 19 avril 2016 17:47

La société alsacienne lance un nouveau programme pour le développement de procédés de fabrication additive, placé dans une optique d’Usine du futur.

Membre de l’institut Carnot Mica, la société de recherche et développement Irepa Laser est spécialisée dans les procédés laser pour le traitement des matériaux, créatrice notamment de la technologie brevetée de fabrication additive par dépôt de matière, CLAD. Dans le cadre de son plan de développement stratégique Alsace 3D, elle a validé le programme Fabrication additive métallique laser, FAML 2020, destiné à élaborer des solutions pour fabriquer à moindre coût, des pièces combinant des matériaux de différentes natures, en associant la technologie CLAD à d’autres procédés comme le SLM (Selective Laser Melting) ou le Cold Spray.

Ce plan sur quatre ans, d’un montant de 4,5 millions d’euros, est cofinancé par la nouvelle région ACAL (Alsace Champagne-Ardenne Lorraine), l’Eurométropole de Strasbourg et l’Etat, à hauteur de 1,5 million. Il comprend l’acquisition de matériels innovants et une extension de 300 m2 des locaux techniques de la société.

Se plaçant résolument dans une perspective d’Usine du futur, Jean-Paul Gaufillet, directeur d’Irepa Laser, précise : « Nos clients pourront très rapidement se familiariser, en toute autonomie, avec ces nouveaux outils de fabrication, notamment grâce à nos programmes de coaching technologiques ».

Dernière modification le mardi, 19 avril 2016 17:47
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.