L'Europe entend débloquer 50 milliards d'euros pour faire passer l'industrie au numérique

Rédigé par  jeudi, 26 mai 2016 17:31

Dans le cadre de sa stratégie pour la création d’un marché unique du numérique, la Commission vient de dévoiler ses projets pour aider l'industrie européenne, notamment les PME, les chercheurs et les pouvoirs publics en Europe à tirer le meilleur parti des nouvelles technologies.

La Commission européenne vient de présenter une série de mesures destinées à soutenir et à relier les initiatives nationales favorisant le passage au numérique de l'industrie et des services connexes dans tous les secteurs, ainsi qu'à stimuler l’investissement au moyen de partenariats et réseaux stratégiques. D’une manière générale, les projets présentés aujourd’hui devraient permettre de mobiliser plus de 50 milliards d’euros d’investissements publics et privés à l'appui du passage au numérique des entreprises.

La Commission propose également des mesures concrètes pour accélérer l’élaboration de normes communes dans des domaines prioritaires tels que les réseaux de communication 5G ou la cybersécurité, et de moderniser les services publics. Dans le cadre des projets présentés, la Commission mettra en place un nuage européen qui aura pour premier objectif d'offrir au 1,7 million de chercheurs et aux 70 millions de professionnels dans les secteurs scientifique et technologique de l'Union européenne un environnement virtuel leur permettant de stocker, de gérer, d’analyser et de réutiliser une énorme quantité de données issues de la recherche.

« L'économie numérique fusionne avec l'économie réelle. Nous avons besoin de leadership et d'investissements dans les technologies numériques dans des domaines tels que les systèmes de fabrication avancés, l’énergie intelligente, la conduite automatisée ou la santé en ligne », a déclaré Elżbieta Bieńkowska, commissaire européen pour le marché intérieur, l'industrie, l'entrepreneuriat et les PME.

Les secteurs traditionnels (tels que la construction, l'agroalimentaire, le textile ou l’acier) et les PME sont particulièrement à la traîne dans leur mutation numérique. Selon certaines études menées récemment, le passage au numérique des produits et des services permettra d'augmenter les recettes du secteur de plus de 110 milliards d’euros par an en Europe sur les cinq prochaines années.

Plusieurs États membres de l’UE ont déjà mis en place des stratégies encourageant l'industrie à passer au numérique. Mais une approche globale au niveau européen est nécessaire afin d’éviter la fragmentation des marchés et de tirer profit des évolutions numériques telles que l’internet des objets.

La Commission propose de mettre l'accent sur cinq domaines prioritaires lorsqu'il est demandé aux entreprises et aux organismes de normalisation d'élaborer des normes. Ces domaines sont la 5G, l’informatique en nuage, l’internet des objets, les technologies des données et la cybersécurité. Elle a l'intention de cofinancer l'essai et l’expérimentation des technologies afin d'accélérer la définition de normes, notamment dans le cadre de partenariats public-privé pertinents.

Dernière modification le vendredi, 27 mai 2016 12:17
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/05/2017 - 01/06/2017
Sensor + Test
30/05/2017 - 01/06/2017
Journées Cofrend
30/05/2017 - 02/06/2017
Moulding Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
Mesures Solutions Expo
31/05/2017 - 01/06/2017
ExpoBiogaz
01/06/2017 - 02/06/2017
IOT Tech Expo Europe
13/06/2017 - 13/06/2017
Journée technique du CFM
14/06/2017 - 15/06/2017
Industries du futur
19/06/2017 - 25/06/2017
Salon du Bourget

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Outil d'alignement d'arbre Outil d'alignement d'arbre
    Le système d'alignement d’arbres TKSA 71, qu'a introduit SKF, est conçu pour les environnements industriels difficiles. D'une utilisation intuitive, il permet l'alignement d'arbres, la correction du pied mou, l'alignement d'arbres verticaux, l'alignement d'arbres pour accouplements à entretoise, l'alignement d'arbres de train de machines.
    Lire la suite >
  • Lecteur de codes-barres sur tablette Lecteur de codes-barres sur tablette
    Le lecteur de codes-barres Pistol Grip de Juniper Systems est désormais compatible avec la tablette durcie Mesa 2. Il permet ainsi de scanner des produits avec une meilleure ergonomie.
    Lire la suite >
  • Système d'affichage pour quatre écrans Système d'affichage pour quatre écrans
    Advantech a sorti le DS-780, une solution d'affichage ultra-haute définition (résolution de 4 096 x 2 160 pixels, ou 4K) pour quatre écrans.
    Lire la suite >
Maintenance
La maintenance désigne l’ensemble des actions destinées à maintenir ou rétablir une entité dans un état dans lequel elle peut accomplir une fonction requise. Il existe plusieurs sortes de maintenance.
La “maintenance corrective” consiste à intervenir après l’apparition d’une défaillance.
La “maintenance systématique” est effectuée selon un échéancier établi selon le temps ou le nombre d’unités d’usage.
La “maintenance préventive” ou “maintenance conditionnelle” est subordonnée à un type d’événement déterminé (autodiagnostic, information d’un capteur, mesure d’une usure, etc.) révélateur de la dégradation d’un bien.
La “maintenance prédictive” est effectuée à partir d’une détection (alerte) de déviation fournie par des indicateurs.