Siemens va investir un milliard d’euros dans les start-up

Rédigé par  vendredi, 01 juillet 2016 16:23

Une nouvelle structure dédiée aux start-up et baptisée next47, en réfèrence à la naissance de Siemens en 1847, démarrera ses activités le 1er octobre prochain dans trois implantations basées à Berkeley, Munich et Shanghai.

Le groupe Siemens vient d'annoncer dans un communiqué la création d’une structure baptisée next47, qui disposera d'un budget d’un milliard d’euros sur cinq ans pour investir dans des start-up qui proposent des innovations de rupture.

next47, qui fait réfèrence à la naissance de Siemens en 1847, sera dirigée par le directeur technique de Siemens, Siegfried Russwurm, et démarrera ses activités le 1er octobre prochain dans trois implantations basées à Berkeley (Californie), Munich et Shanghai.

« next47 crée un espace d’expérimentation et de croissance sans les contraintes organisationnelles d'un groupe », explique Siegfried Russwurm. Elle s’intéresse dès à présent aux start-up ou aux projets individuels, et en particulier à ceux des employés de Siemens, de même qu'aux entreprises établies en recherche de partenaire. Les domaines visés prioritairement sont l’intelligence artificielle, les machines autonomes, la mobilité connectée, l’électrification.

Au cours des 20 dernières années, Siemens a investi plus de 800 millions d'euros dans près de 180 start-up, et a lancé 12 nouvelles entreprises.

Dernière modification le vendredi, 01 juillet 2016 16:29
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.