GE consolide ses positions en impression 3D

Rédigé par  jeudi, 10 novembre 2016 13:14

Le géant américain réalise une double opération dans la fabrication additive métal, en rachetant l’allemand Concept Laser et en lançant une OPA sur le suédois Arcam.

Engagé dans une politique d’investissement pour renforcer son offre en impression 3D (ou fabrication additive), le conglomérat américain General Electric a annoncé le rachat de l’allemand Concept Laser. Cette société est spécialisée dans la conception de machines de fabrication additive par fusion laser métallique et cible principalement l’industrie aérospatiale ainsi que le secteur médical et dentaire. L’accord signé prévoit dans un premier temps la détention de 75 % du capital par GE, envisageant le rachat total dans quelques années. Basé à Lichtenfels (Allemagne), le fabricant restera sous la direction de son fondateur, Frank Herzog. De plus, GE s’est engagé à investir sur ce site pour qu’il devienne un nouveau centre d’innovation.

En parallèle de cette opération, General Electric a lancé une OPA sur le suédois Arcam, également fournisseur de solutions de fabrication additive de pièces en métal, destinées en particulier au secteur aérospatial et à la production d’implants orthopédiques. Cette offre d’achat, qui propose de nouvelles conditions financières plus attractives que celles présentées il y a deux mois dans une première version, montre la détermination de GE à finaliser cette acquisition stratégique. David Joyce, Vice président de GE et PDG de GE Aviation, précise: « Nous progressons dans notre politique de fabrication additive. Nous sommes devenus un partenaire de choix dans ce domaine et nous recevons de nombreuses autres sollicitations pour accélérer notre stratégie ».

Dernière modification le jeudi, 10 novembre 2016 13:14
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Ordinateur sur carte Ordinateur sur carte
    Le ConnectCore 6UL SBC Pro est un ordinateur monocarte conçu par Digi International. Il s'adresse aux fabricants de dispositifs « intelligents ».
    Lire la suite >
  • Système de test pour la 5G Système de test pour la 5G
    AceAxis a lancé un système de test à ondes millimétriques pour la caractérisation des performances RF, en liaison montante ou descendante, des prototypes de composants et de systèmes en technologie 5G, via l’émulation et l’agrégation des canaux radio large bande aux fréquences millimétriques.
    Lire la suite >
  • Codeurs sans support Codeurs sans support
    Pour les installations où l'espace est très limité, Kübler propose désormais les codeurs sans support RLI20, RLI50 et RLA50.
    Lire la suite >
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.