Spectromètre de masse et chromatographe liquide

Rédigé par  jeudi, 13 avril 2017 13:41

Nouveau membre de la famille UFMS (Ultra-Fast Mass Spectrometry), le spectromètre de masse triple quadripôle, associant un chromatographe en phase liquide à haute performance, LCMS-8045 est désormais disponible sur les marchés européens. Il allie sensibilité, robustesse et rentabilité.

# Système d’échantillonnage des ions modifié, cellule de collision UFsweeper II et sonde ESI chauffée

# Unité de ionisation sans câble ni tube, capillaire de désolvatation remplaçable sans rupture du vide

# Etendue de mesure (m/z) : 2 à 2 000

# Résolution inférieure à 0,7 u (largeur à mi-hauteur)

# Vitesse de balayage : 30 000 u/s, sans perte de justesse de masse

# Temps de commutation de polarité : 5 ms

# Logiciel LabSolutions pour le contrôle, la manipulation des données et la prise en compte des exigences réglementaires

# Applications : analyses quantitatives de routine (sécurité agroalimentaire, tests environnementaux)

Shimadzu France

www.shimadzu.fr

Dernière modification le jeudi, 13 avril 2017 13:41
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)