Mettler-Toledo dévoile un support de pipettes « intelligents »

Rédigé par  mardi, 28 février 2017 11:18

Il s’agit, selon le fabricant, du premier support de pipettes « intelligents » et évolutif du marché.

L’américano-suisse Mettler-Toledo, fabricant de solutions de pesage et d’instrumentation d’analyses physico-chimiques pour le laboratoire et l’industrie, vient d’introduire Rainin SmartStand, le premier système de gestion de pipettes « intelligent » et évolutif du marché. « Ce nouveau système révolutionne la manière dont les laboratoires gèrent leurs pipettes, en assurant aux responsables de laboratoire une gestion proactive de leur conformité et à gagner du temps dans la tenue des registres et la génération de rapports », affirme la société.

Lorsqu'une pipette est placée sur l'un des quatre supports du SmartStand, l'écran LCD couleur affiche instantanément son état actuel de manière claire et visuelle : tout va bien (vert), une intervention de maintenance est bientôt nécessaire (jaune) et la date d'échéance pour la maintenance ou l'étalonnage est dépassée (rouge).

Et les nouvelles données de maintenance des puces RFID sont également transférées vers le logiciel de gestion des pipettes EasyDirect. Lorsque la pipette est retirée du support, l'écran bascule vers une vue plus détaillée des enregistrements relatifs à la maintenance et à l'étalonnage.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Thermorésistance iTHERM TM411 | Endress+Hauser

Cette thermorésistance iTHERM a été conçue pour répondre aux exigences de l'agroalimentaire et des [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Run Time
Version exécutoire d’un logiciel. La plupart des logiciels industriels comportent une version dite de “développement” qu’utilise le développeur pour créer un applicatif opérationnel. Cet applicatif est ensuite compilé et chargé dans la (ou les) machines (s) cible. C’est cet applicatif que l’on appelle le “run time”. Le run time ne peut pas être modifié (sauf les paramétrages prévus lors de la conception du logiciel). Souvent, les éditeurs de logiciels vendent une version “développement” et font payer des royalties pour les versions “run-time” (les royalties sont calculées en fonction du nombre de postes déployés).