L'arrêt partiel du dispositif de suramortissement, c'est maintenant !

Rédigé par  jeudi, 13 avril 2017 17:56
Le Symop déplore l'arrêt partiel prévu aujourd'hui du dispositif fiscal de suramortissement en faveur de l’industrie française et le fait savoir. Il appelle les candidats à l’élection présidentielle à s’emparer de la thématique des enjeux industriels.
Introduit en 2015 dans le cadre de la loi « Macron », le dispositif fiscal d’amortissement supplémentaire sur les investissements industriels s’arrête partiellement aujourd'hui 14 avril. Une décision que le Symop, organisation professionnelle des créateurs de solutions industrielles qui a contribué à l’élaboration de cette mesure, déplore.
Car désormais, seuls les biens d’équipement ayant fait l’objet d’une commande assortie du versement d’un acompte de 10% avant cette date, à condition que l’acquisition intervienne dans les 24 mois suivant la date de la commande, seront éligibles. "Le suramortissement, qui permettait aux d’entreprises d’amortir leurs investissements à hauteur de 140 %, commençait à produire ses effets", regrette l'organisation dans un communiqué.
Le Symop en appelle à l’introduction d’un nouveau dispositif simple et pérenne de soutien à la modernisation de l’industrie, comme la mesure de suramortissement, et compte bien interpeller les candidats à l’élection présidentielle pour qu'ils s’emparent de la thématique des enjeux industriels dans les quelques jours de campagne qu'il leur reste.
Dernière modification le jeudi, 13 avril 2017 19:13
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/11/2017 - 07/11/2017
NIDays

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Moteur pas-à-pas Moteur pas-à-pas
    Schneider Electric a lancé le moteur pas-à-pas Lexium Mdrive, doté d'un variateur, d'un contrôleur et d'un codeur optionnel. Il répond ainsi aux besoins de contrôle des applications de positionnement.
    Lire la suite >
  • Codeur multitours Codeur multitours
    Le Sendix F5883 de Kübler est un codeur optique à arbre creux, conçu pour répondre aux contraintes des entraînements de plus en plus compacts.
    Lire la suite >
  • PC pour systèmes de vision PC pour systèmes de vision
    Aaeon a sorti le PC Boxer-6839 pour les systèmes de vision industrielle. Il a été testé avec de nombreuses caméras et logiciels de vision.
    Lire la suite >
IEEE 1394
Cette norme porte sur un bus série externe conçu à l’origine par Apple pour raccorder des périphériques à haut débit (400 Mbit/s) sur des PC (équipements vidéo en particulier). Apple l’avait baptisé FireWire. Sony l’a quant à lui appelé i.Link.
Quand USB est apparu sur les PC, on a pensé que ce port serait réservé aux périphériques à faible débit (clavier, écran, imprimante) tandis que FireWire assurerait la connexion des périphériques à haut débit. Mais USB a vu ses capacités augmentées et du coup FireWire n’a pas connu le succès escompté sur les PC.
Le bus IEEE1394 est un bus série capable de transmettre des données de façon asynchrone et isochrone avec un débit utile très proche du débit nominal. Simple dans sa conception (paire torsadée) et dans son utilisation (plug and play à chaud), il trouve des applications dans le domaine industriel, en particulier dans les applications de vision et en tant que bus de terrain pour les commandes et synchronisations d’axes.