La division des solutions industrielles de GE bientôt vendue ?

Rédigé par  lundi, 24 avril 2017 12:52
La division des solutions industrielles de GE bientôt vendue ? General Electric

Selon l’agence Reuters, ABB et Schneider Electric seraient tous les deux sur les rangs pour racheter la division de General Electric (GE).

Les groupes helvético-suédois ABB et français Schneider Electric sont en compétition pour acquérir la division des solutions industrielles du conglomérat américain General Electric (GE), a rapporté l’agence britannique Reuters vendredi 21 avril dernier. Les deux groupes ont atteint le deuxième tour d'enchères pour cette division qui fournit essentiellement des équipements électriques. Le montant de la transaction atteindrait les 3 milliards de dollars, soit environ 2,8 milliards d’euros.

Le groupe français recherche un partenaire pour scinder cette activité, s'il parvient à mettre la main dessus, afin d'écarter tout risque de rejet de l'opération par les autorités de la concurrence. Des fonds de capital-investissement, dont KKR, Clayton Dubilier & Rice, Warburg Pincus et Onex sont aussi en lice.

Pour GE, il s’agirait de se recentrer sur son cœur d’activités et d’améliorer sa performance opérationnelle, sous la pression exercée par le fonds de couverture activiste Trian Fund Management de Nelson Peltz. Rappelons que GE a cédé début mars sa branche eau (GE Water) au groupe français Suez et à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) pour un montant de 3,4 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros).

Dernière modification le lundi, 24 avril 2017 14:12
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Système de test pour la 5G Système de test pour la 5G
    AceAxis a lancé un système de test à ondes millimétriques pour la caractérisation des performances RF, en liaison montante ou descendante, des prototypes de composants et de systèmes en technologie 5G, via l’émulation et l’agrégation des canaux radio large bande aux fréquences millimétriques.
    Lire la suite >
  • Ordinateur sur carte Ordinateur sur carte
    Le ConnectCore 6UL SBC Pro est un ordinateur monocarte conçu par Digi International. Il s'adresse aux fabricants de dispositifs « intelligents ».
    Lire la suite >
  • Codeurs sans support Codeurs sans support
    Pour les installations où l'espace est très limité, Kübler propose désormais les codeurs sans support RLI20, RLI50 et RLA50.
    Lire la suite >
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.