Une année stable pour le Cetiat en 2016

Rédigé par  mercredi, 12 juillet 2017 18:00
Bernard Brandon, directeur général du Cetiat. Bernard Brandon, directeur général du Cetiat.

Malgré un contexte assez difficile et incertain, le centre technique a enregistré un chiffre d’affaire de 31,1 M€ en 2016.

Pour l’année 2016, le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) a réalisé un chiffre d’affaires d’un montant de 13,1 millions d’euros, au lieu de 13,2 M€ en 2015, et ce malgré une baisse significative de la taxe fiscale affectée (-5 %). Le chiffre d’affaires se réparti entre les actions collectives (31 %) et l’accompagnement individualisé des industriels (69 %).

En ce qui concerne les prestations, à savoir cet accompagnement, les études et la formation, qui représentent respectivement 32 % et 5 % de l’ensemble des prestations) sont restés stables entre 2015 et 2016, tandis que les étalonnages (32 %) ont progressé et que les essais (30 %) ont baissé en raison d’un marché bien plus concurrentiel.

Le centre technique a par ailleurs poursuivi sa politique d’investissement à un haut niveau, avec 1,175 M€ consacrés à l’amélioration de la productivité de ses plates-formes d’essais et d’étalonnage.

« 2016 fut également riche en événements, avec la mise en œuvre du contrat d’objectifs et de performance 2016/2019 et le renouvellement du conseil d’administration et du président – Laurent Mouchet a succédé à Frédéric Bruyère. Notre rôle est d’accompagner l’innovation industrielle aux bénéfices de la profession et de créer à l’avenir de la transversalité dans nos compétences », rappelle Bernard Brandon (voir photographie), directeur général du Cetiat.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2018 - 01/02/2018
Sepem Rouen
01/02/2018 - 01/02/2018
Journée technique du LNE
06/02/2018 - 06/02/2018
Journée technique du CFM
06/02/2018 - 07/02/2018
Analyse industrielle
07/02/2018 - 08/02/2018
Pharmapack Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Biogaz Europe
07/02/2018 - 08/02/2018
Enova Lyon

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Etalement de spectre

Technique utilisée en transmission de données sans fil (radio), consistant à diffuser les données sur une large bande passante plutôt que sur une porteuse unique. Deux méthodes d’étalement de spectre sont couramment utilisées.

L’étalement de spectre par séquence directe (DSSS) consiste, avant modulation, à “multiplier” chaque bit à transmettre par un code pseudo-aléatoire de débit très nettement supérieur à celui du signal. L’information binaire résultante est alors utilisée pour moduler une porteuse.

Dans l’étalement de spectre par saut de fréquences (FHSS), le signal module une porteuse dont la fréquence centrale varie brusquement à intervalles réguliers selon une séquence pseudo-aléatoire. (Définition Electronique International Hebdo)