Gestion des risques: Rockwell propose un guide des bonnes pratiques

Rédigé par  jeudi, 14 septembre 2017 12:39

Dans un récent e-book dédié à la gestion des risques dans l’industrie, le géant américain préconise de traiter les problèmes à la source en intervenant sur les quatre domaines clés que sont l’obsolescence, la qualité, la sécurité et la sûreté.

Rockwell Automation, le spécialiste de l’automatisation industrielle présent à l’échelle mondiale, a publié sur son site Internet un e-book préconisant un ensemble de bonnes pratiques à adopter pour la gestion des risques. Toutes les entreprises industrielles sont en effet concernées par ces risques de nature très diverse, telle que le rappel de produits, la violation de données ou encore la blessure d’employés, avec des conséquences tout aussi multiples pouvant affecter la clientèle, le personnel, la propriété intellectuelle ou le chiffre d’affaires. Dans ce contexte, la démarche recommandée par le groupe américain consiste à traiter les problèmes à la source, soulignant que dans de nombreux cas, les causes se situent au sein même de l’infrastructure d’automatisation.

Suivant cette approche, Rockwell a défini quatre domaines clés pour la gestion des risques en environnement industriel, à savoir l’obsolescence des équipements, la qualité, la sécurité et la sûreté. Le traitement de l’obsolescence intervient en premier lieu car la modernisation des systèmes de production, introduisant de nouvelles technologies de contrôle et de l’information, permet non seulement de limiter les arrêts non programmés mais assure de plus le respect des derniers standards et réglementations. Autant de points qui jouent également un rôle majeur dans les trois autres domaines. Ainsi, celui de la qualité vise à maîtriser les nombreuses données opérationnelles collectées, dont l'analyse représente un fort potentiel d’amélioration des performances. L’aspect sécurité repose sur la mesure de trois indicateurs appelés culture, conformité et capital, et évaluant respectivement les comportements, les procédures et les technologies. Enfin, la sûreté informatique, essentielle dans le cadre de l’usine intelligente, concerne les installations de l’entreprise de bout en bout afin de protéger les personnes, la propriété intellectuelle et les actifs physiques.

Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 12:39
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/09/2018 - 11/09/2018
Industrie du futur : lever les derniers doutes
20/09/2018 - 20/09/2018
Journée technique du CFM
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Barrières immatérielles de sécurité Barrières immatérielles de sécurité
    P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Les barrières immatérielles Allen-Bradley GuardShield 450L POC, introduites par Rockwell Automation, permettent de sécuriser l'environnement de travail.
    Lire la suite >
  • Actionneurs linéaires Actionneurs linéaires
    P { margin-bottom: 0.21cm; } Les actionneurs linéaires de la série SM d’Automationware sont dédiés à la construction de robots à haute performance pour les lignes d'assemblage ou de production.
    Lire la suite >
  • Moteur sans balais Moteur sans balais
    P { margin-bottom: 0.21cm; } Portescap a étendu sa gamme de moteurs sans balais Ultra EC avec le modèle à courant continu bipolaire 22ECP35. Il convient aux applications industrielles telles que les préhenseurs ou les robots.
    Lire la suite >
f.e.m.
Force électromotrice