Capteur d’humidité relative chauffé

Rédigé par  jeudi, 21 septembre 2017 09:50

Le nouveau capteur d’humidité relative HMC03M d’E+E Elektronik est destiné à une utilisation dans les radiosondes et les ballons sondes. Il se distingue notamment par un temps de réponse court, même pour les faibles températures.

# Capteur capacitif (valeur nominale de 120 ± 40 pF) et résistance chauffante sur un substrat en silicium

# Etendue de mesure : 0 à 100 % HR

# Hystérésis : 1,9 ± 0,25 % HR

# Linéarité inférieure à ±2 % HR

# Résistance chauffante intégrée pour de bonnes performances dans des conditions de condensation et de gel

# Dimensions : 5,85 x 2,85 mm (composant monté en surface)

E+E Elektronik France

www.epluse.com

Dernière modification le jeudi, 21 septembre 2017 09:50
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
CompactFlash
Les mémoires Flash sont un type particulier de mémoire morte qui s'apparente à la technologie EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read-Only Memory). Il s’agit de mémoires non volatiles, c'est-à-dire que les données qu'elles contiennent sont conservées en l'absence d'alimentation électrique, mais elles peuvent être modifiées aisément par application d'un courant.