Les industriels ne se préoccupent pas assez des conséquences de la non-qualité

Rédigé par  vendredi, 13 octobre 2017 15:48

C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’Afnor auprès de 816 entreprises françaises appartenant à tous les domaines industriels représentés dans l’Hexagone.

La mesure de la non-qualité et plus encore la mise en place d’actions correctives à cette non-qualité ne sont pas assez prises en compte par les industriels français, selon une étude réalisée par l’Afnor auprès de 816 entreprises de l’Hexagone.

Si 80% des répondants ont déclaré mesurer les coûts de la non-qualité - avec 66% de ceux-ci (soit 53% du total des répondants) estimant ces coûts à moins de 5% du chiffre d’affaires et 15% (12% du total des répondants) à plus de 10% du chiffre d’affaires -, les estimations en question sont sujettes à caution. « Ces estimations ne sont jugées fiables que par 7% des professionnels interrogés. Pour 37% d’entre eux, ces mesures ne représentent qu’une infime partie de la réalité voire pas du tout », remarque ainsi l’Afnor. Ce alors que 92% des entreprises estiment nécessaire de mesurer la non-qualité…

En ce qui concerne la prise en compte de la non-qualité, seuls 51% des répondants disent faire un rapport sur le sujet auprès de la direction. Quelque 33% des entreprises ne communiquent pas sur le sujet auprès de leurs équipes. Et 26% des industriels n’engagent pas d’action corrective. « Les entreprises souhaitent agir mais la plupart d’entre elles font un constat plus que mitigé concernant leur aptitude à identifier et à mesurer la non-qualité ainsi qu’à utiliser des indicateurs de non-qualité », note l’Afnor.

Pour remédier à cet état de fait, l’agence a décidé d’intervenir. Elle devrait, dans un avenir proche, mettre en place des clubs, un par filière industrielle ou un par grande région de France, en charge de fournir des indicateurs de non-qualité. « En outre, un service en ligne, nommé Indiko qualité, aidera les entreprises à utiliser ces indicateurs et à comparer leurs résultats à ceux des autres industriels du même domaine », déclare Anne-Marie Mauduit, responsable Innovation et prospective à l’Afnor. « Notre objectif est que les directions d’entreprise s’emparent de l’enjeu essentiel qu’est la non-qualité », conclut-elle.

Dernière modification le vendredi, 13 octobre 2017 16:37
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/09/2018 - 11/09/2018
Industrie du futur : lever les derniers doutes
20/09/2018 - 20/09/2018
Journée technique du CFM
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet
    P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Moxa a lancé de nouvelles passerelles de protocole, les modèles MGate 5103 et MGate 5111. Elles permettent une conversion de protocole entre appareils Modbus et systèmes Profinet, Profibus ou EtherNet/IP.
    Lire la suite >
  • Convertisseur à haute tension Convertisseur à haute tension
    Les VariTrans P 43000, introduits par Knick Elektronische Messgeräte, sont des convertisseurs CA/CC destinés à la mesure de courants alternatifs à valeurs efficaces vraies (TRMS) allant de 100 mA à 4 A CA.
    Lire la suite >
  • Application MES mobile Application MES mobile
    P { margin-bottom: 0.21cm; } La gamme MES COOX d'Ordinal Software comprend désormais la fonctionnalité COOX Mobile, permettant de suivre et contrôler l’ensemble de la production depuis des terminaux mobiles.
    Lire la suite >
Token Ring
Anneau à jeton : technique utilisée dans certains types de réseaux locaux et qui fait l’objet de la norme IEEE 802.5. Les réseaux à jeton ont connu leur heure de gloire dans les années 1980. Ils ont été supplantés par Ethernet.