Horiba révolutionne la spectrométrie de fluorescence

Rédigé par  jeudi, 22 février 2018 11:39

Le nouveau spectromètre de paillasse réunit dans un seul appareil un spectromètre de fluorescence et d’absorbance.

Le japonais Horiba, l'un des principaux fabricants mondiaux d'instruments d'analyse et de mesure pour l'industrie et la recherche, vient de dévoiler le spectromètre de paillasse Duetta, qui lui ouvre un nouveau segment de marché, à savoir le milieu de gamme avec un fluoromètre économique.

Il s’agit en effet du premier modèle du marché réunissant dans un seul appareil un spectromètre de fluorescence et d’absorbance, ce qui évite de recourir à plusieurs instruments.« Duetta est un spectrofluoromètre révolutionnaire, qui représente le nouveau futur de l’instrumentation de fluorescence de paillasse, fournissant plus rapidement de meilleurs résultats et plus informatifs », explique Cary Davies, Global Product Line Manager au sein de la division Fluorescence de Horiba Scientific.

La technologie A-TEEM (Absorbance-Transmittance Fluorescence Excitation Emission Matrices) fournit une meilleure empreinte digitale moléculaire et une dynamique étendue grâce notamment à la correction automatique des effets de filtre internes primaires et secondaires. « L’ajout de l'absorbance permet de collecter simultanément un autre paramètre moléculaire (la couleur), puis de la mettre en œuvre pour améliorer l’étendue de concentration utilisable par fluorescence, bien au-delà de celle des fluoromètres à balayage traditionnels », explique Cary Davies.

En termes de spécifications de Duetta, citons une gamme de longueur d’onde de 250 à 1 100 nm (UV/visible et proche infrarouge), au-delà des modèles basés sur un photomultiplicateur, une sensibilité de fluorescence de 6 000:1 (spectre Raman de l’eau), un détecteur CCD assurant l’acquisition ultra rapide d’un spectre (vitesse de balayage de 510 000 nm/min), soit une EEM en 3D en moins de 1 s, ainsi que le nouveau logiciel EzSpec, avec écran tactile, utilisation simplifiée et sélection d’applications pour les analyses de routine.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.