SenseAir tombe dans l’escarcelle d’AKM

Rédigé par  jeudi, 01 mars 2018 10:46
SenseAir tombe dans l’escarcelle d’AKM SenseAir

Le fabricant de modules de capteurs de gaz NDIR est racheté par le groupe japonais Asahi Kasei Microdevices.

Le japonais Asahi Kasei Microdevices (AKM), fabricant de composants de mesure et de circuits intégrés analogiques, vient d’annoncer l’acquisition du suédois SenseAir (voir photographie), plus précisément plus de 90 % des actions, pour un montant non dévoilé. Il s’agira aux deux sociétés d'intégrer encore un peu plus leurs connaissances technologiques et leurs marchés, d’où des activités commerciales étendues sur le marché à croissance rapide des capteurs d'air, de gaz et d'alcool.

Ce rachat fait suite en fait à un accord de développement commun, signé en 2016 entre les deux sociétés, portant sur de nouveaux capteurs de CO2 intégrant la technologie à chemin optique de SenseAir et le savoir-faire de fabrication (éléments d’émission et détecteurs infrarouges) d’AKM. Le fruit de ce partenariat va d’ailleurs se traduire par le lancement prochain d’une nouvelle génération de capteurs à ultra faible consommation.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Non classé
Mesure vibratoire de machines tournantes

Quelle que soit la machine : générateur, turbine, compresseur alternatif, diesel ou transmission, les [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.