mirSense lève 2 millions d’euros

Rédigé par  jeudi, 01 mars 2018 10:59
De gauche à droite : Mathieu Carras, CEO de mirSense, et Mickael Brun, COO de mirSense. De gauche à droite : Mathieu Carras, CEO de mirSense, et Mickael Brun, COO de mirSense.

Le premier tour de table de la start-up située à Palaiseau (Essone) a été réalisé auprès de Supernova Invest et XAnge.

Le français mirSense, jeune pousse spécialisée dans les lasers infrarouges moyens utilisés notamment dans la spectrométrie, vient de réaliser son premier tour de table, d’un montant de 2 millions d’euros, auprès de Supernova Invest et XAnge. Cette levée de fonds va permettre à la start-up de nouvelles avancées dans la miniaturisation de la détection de gaz.

Pour Mathieu Carras (voir photographie, à gauche), CEO de mirSense, « avoir à nos côtés des professionnels de l'investissement en amorçage dans notre domaine d'activité va aussi nous permettre d'accélérer notre développement commercial, en particulier en soutenant la structuration de mirSense. »

mirSense a été créé en 2015 par deux chercheurs, Mathieu Carras et Mickael Brun, qui en est le COO, ayant travaillé au III-V Lab, le laboratoire commun d'Alcatel, de Thales et du CEA. Elle développe des capteurs de gaz ultra-compacts, à coût maîtrisé et destinés au contrôle des émissions de gaz, à la détection de substances dangereuses ou à l'analyse d'échantillons biologiques.

La société a d’ailleurs introduit, quelques jours auparavant l’annonce de la levée de fonds, des lasers à cascade quantique (QCL) à couplage de fibre optique, dans les séries uniMir (lasers à rétroaction répartie, ou DFB), powerMir (lasers Fabry-Perot) et multiSense (capteurs de gaz), pour faciliter l’intégration par les utilisateurs.

Dernière modification le jeudi, 01 mars 2018 11:06
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre
03/04/2019 - 04/04/2019
Enova Nantes
10/04/2019 - 11/04/2019
Sido

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
UHF
Ultra High Frequency, ultra-hautes fréquences : ce terme est ancien et il avait été défini pour qualifier un domaine de fréquences très élevé pour l’époque. En fait, il ne s’agit pas de fréquences si élevées que cela (300 MHz- 3 GHz). Les UHF sont au-dessus de la gamme VHF (laquelle couvre la plage 30 MHz-300 MHz). Aujourd’hui, pour ces deux bandes, on parle plutôt de “plage RF” (radiofréquences). Au-dessus de 3 GHz, on entre dans le domaine des hyperfréquences.