Spécial Global Industries - Les professionnels se mobilisent pour la fabrication additive

Rédigé par  vendredi, 30 mars 2018 13:30

Le Symop, le Cetim et le CEA List multiplient les initiatives en faveur du déploiement des technologies de fabrication additive dans l’industrie française.

Face aux enjeux que représentent les procédés de fabrication additive, les professionnels de ce nouveau secteur d’activité réunis dans l’Alliance Industrie du futur (AIF), multiplient les initiatives pour accélérer le déploiement de cette technologie dans l’industrie française. Après la publication de la Feuille de route de l’AIF, le référentiel cadre des actions prioritaires à mener, les travaux se poursuivent, notamment au sein du Syndicat des machines et technologies de production (Symop) qui a créé un nouveau groupe dédié à la fabrication additive. Celui-ci a pour mission de structurer les actions des entreprises qui proposent une offre de machines et de technologies, afin d'accélérer leur industrialisation.

Le Symop a d’autre part profité du salon Global Industrie de Paris Villepinte pour inaugurer, en présence de ses partenaires du Centre technique des industries mécaniques (Cetim), du CEA List et avec le soutien de Bpifrance, le portail www.la-fabrication-additive.com, destiné à rendre l’offre de fabrication additive pour l’industrie française « lisible et visible ». Son premier objectif consiste à aider les entreprises, de la PME au grand groupe, à s’approprier ces nouvelles technologies au travers de contenu pédagogique, de présentation de cas d’usage et de retours d’expérience. De plus, le site référencera les fournisseurs de machines de fabrication additive pour l’industrie afin de favoriser leur sélection par les clients, via des entrées fonctionnelles sur toute la chaîne de valeur (conseil, logiciels, matériaux, machines, post-traitement ou encore contrôle).

Lancement du programme 3D Start PME

Autre initiative issue de la collaboration entre le Cetim, le CEA List, le Symop et Bpifrance, le programme 3D Start PME a été lancé pour aider les entreprises à évaluer l’intérêt d’intégrer la fabrication additive dans leurs process de fabrication et à en mesurer l’impact sur leur stratégie, leur organisation et leurs compétences. Actuellement en phase pilote, le dispositif devrait par la suite être déployé sur le territoire national en concertation avec les régions, sachant que les partenaires de cette nouvelle initiative bénéficient de l’expérience retirée de leur précédent programme Robot Start PME qui concernait l’acquisition d’un premier robot.

Dernière modification le vendredi, 30 mars 2018 13:33
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/05/2018 - 18/05/2018
CEM 2018
16/05/2018 - 16/05/2018
Journée technique du CFM
29/05/2018 - 31/05/2018
Préventica
30/05/2018 - 31/05/2018
Enova Toulouse
05/06/2018 - 07/06/2018
Sepem Colmar
06/06/2018 - 07/06/2018
Expo Biogaz

Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Application de calcul pour boucles SI Application de calcul pour boucles SI
    Endress+Hauser a développé l'application ExiCalculator qui permet de calculer la bonne longueur de câble nécessaire pour réaliser une boucle 2 fils à sécurité intrinsèque sure.
    Lire la suite >
  • Scanner laser portable Scanner laser portable
    Le nouveau Leica Absolute Tracker AT960-SR, conçu par Hexagon Manufacturing Intelligence, est un système portable dédié au scanning laser de courte portée.
    Lire la suite >
  • Résistances de puissance Résistances de puissance
    RS Components propose désormais la gamme de résistances de puissance de Cressall. Elles sont adaptées à des applications telles que le freinage régénératif, les démarrages et arrêts moteurs, ou encore la limitation du courant.
    Lire la suite >
OFDM
Orthogonal Frequency Domain Multiplex. Dans le domaine des transmissions, l’approche OFDM consiste à répartir l’information sur un grand nombre de porteuses individuellement modulées à faible vitesse (QPSK ou 16QAM). Afin de permettre une utilisation maximale des ressources spectrales, les porteuses émises se recouvrent mutuellement en fréquence. L’OFDM a été proposée puis adaptée d’abord à la radiodiffusion sonore numérique (DAB), puis à la diffusion TV numérique terrestre (DVB-T). Elle gagne aujourd’hui les réseaux locaux radio. (Définition Electronique International Hebdo)