Les Global Industrie Awards célèbrent l’innovation

Rédigé par  vendredi, 13 avril 2018 12:45

Le grand événement industriel français a dévoilé le palmarès des entreprises les plus innovantes récompensées par un prix dans six catégories qui reflètent la diversité et la modernité de l’industrie.

Le salon Global Industrie, qui s’est tenu fin mars à Paris et qui regroupe les quatre événements complémentaires que sont Midest, Smart Industries, Industrie et Tolexpo, a été ponctué par la remise des Global Industrie Awards venus récompenser des exposants ayant fait preuve d’innovation technologique, de savoir-faire et de pertinence dans un secteur en pleine évolution. Six entreprises ont ainsi reçu un prix mettant en lumière, chacun dans sa catégorie, leur produit ou leur service parmi les 27 présélectionnés sur un total de 180 présentés au départ.

Dévoilé devant près de 2 000 invités, le palmarès a donc distingué dans le domaine "Mutation industrielle", la société Meshroom VR pour son logiciel Studio qui démocratise la réalité virtuelle auprès des designers industriels, en proposant des prototypages plus rapides, moins coûteux et très réalistes. Dans la catégorie "Nouvelle technologie", l’entreprise Autodesk et le laboratoire Ramlab se sont illustrés avec leur procédé de fabrication hybride alliant la fabrication additive métallique robotisée, à des techniques de meulage et d’usinage soustractives. Le prix de la "Performance productive" a récompensé Catalcad pour la version V18 du logiciel de CAO mécanique BricsCAD qui combine des technologies de CAO paramétrique et de modélisation directe, le tout piloté par l’intelligence artificielle.

D’autre part, le savoir-faire a été mis à l’honneur par la distinction "Réalisation exemplaire" remise à la société Fondex pour la conception d’une plaque alu découpée et emboutie, permettant d’augmenter les performances d’un ensemble électronique automobile. Le prix de la "Réussite collaborative" est revenu à l’entreprise Edeis pour la construction d’un banc d’essai à l’air libre destiné au développement, à la validation et à la qualification de moteurs d’avions civils. C’est enfin la société Inospray qui a remporté le trophée de la "Solution responsable" pour Dityspray, une alternative aux aérosols qui supprime totalement les gaz propulseurs.

Dernière modification le vendredi, 13 avril 2018 12:45
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
27/09/2018 - 27/09/2018
Journée technique de l'Exera
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
11/10/2018 - 11/10/2018
Journée technique de l'IO-Link France
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit
18/10/2018 - 18/10/2018
Les Assises du MES
23/10/2018 - 24/10/2018
Enova Paris

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Camera intelligente Camera intelligente
    La caméra intelligente Neon-1021 x86 d'ADlink Technologies intègre différents logiciels de vision, permettant de choisir le mieux adapté et de profiter d’un éventail de fonctions très étendu.
    Lire la suite >
  • Kit de développement pour caméras 3D Kit de développement pour caméras 3D
    IDS Imaging Development Systems diffuse la version 2.2 du kit de développement logiciel (SDK) pour ses caméras 3D Ensenso. Il offre un traitement d'image plus efficace, basé sur une carte graphique Nvidia CUDA (Compute Unified Device Architecture) avec processeur graphique (GPU).
    Lire la suite >
  • Logiciel d'ingénierie
 Logiciel d'ingénierie

    Siemens a ajouté des extensions fonctionnelles à son outil d'ingénierie TIA Portal V15.1. Celles-ci sont axées sur les tests et les simulations.

    Lire la suite >
Boundary Scan
La technique “boundary scan” (balayage de la périphérie) est pratique pour accéder individuellement aux circuits intégrés numériques présents sur une carte électronique. Les différentes broches des composants et les différents composants sont raccordés sur un bus spécialisé (Boundary Scan) accessible depuis le connecteur de la carte. Cette technique permet de réaliser de la programmation in-situ de composants (mémoires et micro-contrôleurs) et de tester ces composants. Le gros intérêt du Boundary Scan est d’éviter de recourir au traditionnel lit à clous, encombrant, peu flexible (il faut en développer un pour chaque type de carte à tester) et coûteux. Revers de la médaille, cette technique impose d’utiliser des versions Boundary Scan des composants classiques, qui nécessitent plus de surface sur le silicium et sont donc plus onéreuses.
Le terme Boundary Scan est également connu sous le nom de JTAG et il fait l'objet d'une norme (IEEE 1149.1).