40-30 rejoint la fondation RAG

Rédigé par  mercredi, 02 mai 2018 17:09
40-30 rejoint la fondation RAG CEA Leti – G. Cottet

Le rachat majoritaire par le groupe allemand va permettre au français de se développer, notamment à l’international.

L’allemand RAG Stiftung BG (RSBG), une fondation spécialisée dans l’industrie et les services associés, l’Automatisme 4.0 et les services à forte valeur ajoutée, vient d’annoncer le rachat du français 40-30, pour un montant non dévoilé.

Créée en 1986, la société, située à Seyssinet-Pariset (Isère ; siège social), à Bernin (Isère), à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Isère), à Saint-Egrève (Isère), aux Ulis (Essonne) et à Châteauneuf-le-Rouge (Bouches-du-Rhône) et qui est également présente en Espagne, au Benelux, au Royaume-Uni et à Singapour, est spécialisée dans les technologies du vide et l’analyse de gaz résiduel, l’électronique industrielle et la RF, la décontamination particulaire, l’ingénierie de maintenance, etc.

Pour Pierre Delalez, président de 40-30, « le rachat majoritaire par RSBG est une opportunité extraordinaire pour poursuivre cette aventure qui dure depuis plus de trente ans ». Des développements lancés par le français vont trouver les financements nécessaires pour leur déploiement à grande échelle, et son développement international va s’accélérer.« Nous nous renforçons ainsi dans les hautes technologies industrielles, qui sont la clé de la réussite de notre développement et de notre enrichissement », ajoute Jürgen Wild, directeur associé de RSBG.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
MDA
Manufacturing Defect Analyser, analyseur de défauts de fabrication. Les testeurs MDA sont destinés au test des cartes électroniques et il s’agit en fait de testeurs in-situ (voir définition à ce terme) simplifiés. Seuls les courts-circuits, les circuits ouverts et les composants passifs sont vérifiés.