Bilan mitigé pour le recyclage des lampes

Rédigé par  jeudi, 03 mai 2018 11:17

La collecte auprès des professionnels stagne, voire recule pour les tubes fluorescents, le bilan est positifs en ce qui concerne les particuliers.

Récylum, dont l’activité de collecte et de recyclage a été regroupée avec celle d’Eco-systèmes d’ESR, éco­‐organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics depuis le 1er janvier 2018, vient de publier le bilan 2017 du recyclage des lampes. Ce sont ainsi près de 50 millions de lampes qui ont été collectées et recyclées en France, soit une hausse de 5 % par rapport à 2016.

Si la collecte auprès des particuliers en magasins et en déchetterie a progressé de 8,5 %, voire même de 10 % pour la collecte des seuls magasins, la collecte des lampes à économie d’énergie et des tubes fluorescents usagées auprès des réseaux professionnels (distributeurs professionnels, installateurs électriciens, collecteurs de déchets, collectivités locales, administrations, industrie, etc.) stagne. Elle baisse même de 4 % en ce qui concerne les tubes fluorescents.

« Un constat surprenant alors qu’ont lieu de nombreux chantiers de rénovation de l’éclairage avec passage à la technologie Led impliquant le remplacement des luminaires et de leurs sources lumineuses. Malheureusement, les luminaires déposés sont trop souvent jetés sans avoir préalablement retiré les lampes. Un constat également valable sur les chantiers de démolition », explique Récylum.

Dernière modification le jeudi, 03 mai 2018 11:18
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Pas d'événement

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Freeware
Freeware est la contraction de “free software” et signifie “logiciel libre de droit”, c’est-à-dire gratuit. Les logiciels libres ne sont en général pas proposés avec le code source et ils ne peuvent donc pas être modifiés.
Il ne faut pas confondre freeware et “open source” (ici, le code source est accessible à tous).