Le CNRS et Hitachi High Technologies lancent un laboratoire commun

Rédigé par  lundi, 16 juillet 2018 14:36

Français et Japonais s’associent pour développer un nouveau microscope électronique capable de scruter les propriétés de la matière à de très petites échelles de temps et d’espace.

Le Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales (Cemes) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et le japonais Hitachi High Technologies (HHT) ont officialisé le 2 juillet 2018 la création d’un laboratoire commun international, le premier entre le CNRS et une entreprise étrangère.

Les relations entre le Cemes et HHT ont débuté en 2009, lorsque le laboratoire cherchait à acquérir un nouveau microscope électronique en transmission (MET) permettant de réaliser des expériences impossibles avec les instruments conventionnels. Pour répondre aux besoins des chercheurs, les ingénieurs japonais ont modifié un de leurs produits et mis au point une véritable « plate-forme d’optique électronique » inédite.

Les deux partenaires ont poursuivi leurs relations, tout d'abord autour d’un contrat de collaboration visant à valoriser cet instrument. Une équipe du Cemes a ainsi mis au point en parallèle une source cohérente d’électrons ultra rapide unique au monde, qu’ils ont pu tester avec succès sur une ancienne génération de microscope d’HHT, ce qui fait de ce prototype le premier MET ultra rapide cohérent.

Pour aller encore plus loin dans ce partenariat, le CNRS et HTT ont donc décidé de créer un laboratoire commun, dont la création a été entérinée par la signature d’une convention le 2 juillet dernier à l’ambassade de France à Tokyo. Cette nouvelle collaboration s’articulera autour du transfert de la source d’électrons cohérente vers un modèle de pointe prêté par le japonais et sur lequel les équipes du Cemes pourront mener leurs expériences.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Moteur pour systèmes de réfrigération
 Moteur pour systèmes de réfrigération

    Leroy-Somer a mis sur le marché le nouveau PLSES 4500, un moteur asynchrone ouvert à haute vitesse, conçu spécifiquement conçu pour les systèmes de réfrigération d'une puissance de 100 à 480 kW.

    Lire la suite >
  • Accéléromètres pour hautes températures Accéléromètres pour hautes températures
    PCB Piezotronics (groupe MTS Systems) a complété son accéléromètre 357A63 avec les modèles 357A64 et 357M168. Ils sont tous les trois destinés aux applications caractérisées par des températures élevées. Les deux nouveaux accéléromètres supportent des températures de -55 à +649 °C.
    Lire la suite >
  • Contrôleurs retrofit pour MMT Contrôleurs retrofit pour MMT
    
Hexagon Manufacturing Intelligence étend sa série de contrôleurs rétrofit RC avec les modèles RC241 et RC4K. Elle permet de faire évoluer une machine à mesurer tridimensionnell (MMT) pour la rendre compatible avec de nouveaux capteurs ou logiciels.
    Lire la suite >
VXI
Le format VXI (VMEbus eXtension for Instrumentation) a été élaboré en 1987 par Colorado Data Systems, Hewlett Packard, Racal Dana Instruments, Tektronix et Wavetek. Il complète  les spécifications du bus VME par des capacités de synchronisation et de déclenchement pour les applications de test et mesure. Les cartes instruments VXI s’intègrent dans un châssis spécifique pour réaliser des bancs de test. Elles doivent respecter les spécifications matérielle et logicielle définies par le standard pour offrir une architecture ouverte et modulaire.