Nano-tomographe à haute résolution

Rédigé par  jeudi, 18 octobre 2018 11:55

Le nouveau nano-tomographe numérique multi-échelle Skyscan 2214 de Bruker génère des images avec une résolution sans précédent pour les plus grands champs de vision. La flexibilité du système assure de numériser une grande variété d’échantillons dans un seul instrument.

# Source de rayons X : 20 à 160 kV (13 W maximum)

# Détecteurs de rayons X : écran plat 6 Mpixel, 3 caméras CCD refroidies (haute résolution 8 Mpixel, grand et moyen formats 11 Mpixel)

# Format d’image : jusqu’à 8 000 x 8 000 x 2 300 pixels, après un unique balayage

# Résolution spatiale : 60 nm (taille du plus petit pixel), inférieure à 500 nm (faible contraste ; 10 % de la fonction de transfert de modulation [MTF])

# Justesse de positionnement inférieure à 50 nm en rotation

# Taille d’objet maximale (øxL) : 300 x 400 mm, 140 mm (ø) en balayage

# Masse de l’objet : 25 kg maximum

# Logiciel pour la collecte et l’analyse des données, reconstruction 3D 10 à 100 fois plus rapide que celle des algorithmes traditionnels

Bruker France

www.bruker.com/fr.html

Dernière modification le jeudi, 18 octobre 2018 11:55
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)