Un Français récompensé par le prix Nobel de physique

Rédigé par  jeudi, 04 octobre 2018 15:58

Gérard Mouron, associé à Donna Strickland, et Arthur Ashkin se sont vus tous les trois récompenser pour leurs travaux sur les lasers et l’optique.

L’Académie royale des sciences de Suède vient de décerner le prix Nobel de physique 2018, pour une moitié, à l’Américain Arthur Ashkin (Bell Laboratories) et, pour l’autre moitié, au Français Gérard Mouron (École polytechnique et University of Michigan) et à la Canadienne Donna Strickland (University of Waterloo), pour leurs travaux sur les lasers et l’optique. Elle n’est que la troisième femme à recevoir ce prix, après la Française Marie Curie en 1903 et la Germano-Américaine Maria Goeppert-Mayer en 1963.

Arthur Ashkin a inventé des « pinces optiques » qui permettent de saisir particules, atomes, virus et autres cellules vivantes avec ces doigts de rayon laser. « Ce nouvel outil a permis à Arthur Ashkin de réaliser un vieux rêve de science-fiction : utiliser la pression de radiation de la lumière pour déplacer des objets physiques. Il a ainsi réussi à obtenir une lumière laser pour pousser de petites particules vers le centre du faisceau et les y maintenir », explique l’Académie.

Grâce à une approche ingénieuse, Gérard Mourou et Donna Strickland, eux, ont réussi à créer des impulsions laser ultracourtes à haute intensité, sans détruire le matériel amplificateur. Ils ont d’abord étiré dans le temps les impulsions laser pour réduire leur puissance maximale, puis les ont amplifiées et comprimées. Cette technique, appelée Chirped Pulse Amplification (CPA), est rapidement devenue la norme pour les lasers à haute intensité ultérieurs, dans les applications médicales et industrielles.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

07/05/2019 - 10/05/2019
Control
16/05/2019 - 16/05/2019
Journée technique du CFM
20/05/2019 - 20/05/2019
Café débat sur la métrologie
21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Étiquette RFID sans adhésif
 Étiquette RFID sans adhésif

    Inotec a dévoilé LoopTag, une solution d’étiquetage RFID sans adhésif. L'étiquette s'attache en effet en une boucle avec verrouillage automatique.

    Lire la suite >
  • Caméra 3D à temps de vol
 Caméra 3D à temps de vol

    ifm electronic présente une nouvelle caméra 3D, la 03X100. Basée sur la technologie à temps de vol, elle convient notamment à la détection des objets et des personnes dans l'environnement des robots collaboratifs ou autonomes.

    Lire la suite >
  • Variateurs de vitesse
 Variateurs de vitesse

    Rockwell Automation a étendu la plage de puissance et les fonctionnalités de la technologie TotalFORCE qui équipe les variateurs de vitesse Allen-Bradley PowerFlex  755T.

    Lire la suite >
Carte de contrôle
Ce terme est couramment utilisé dans les applications de contrôle statistique de la qualité (SQC) ou de fabrication (SPC). Une carte de contrôle est un graphique sur lequel sont tracées des limites inférieure et supérieure (que l’on s’impose) et où l’on reporte les valeurs d’une statistique calculée sur des échantillons successifs d’une fabrication. Une carte de contrôle n'a donc rien à voir avec une carte électronique…
Il existe de multiples variantes de cartes de contrôle, que l’on peut classer en deux catégories : les cartes de contrôle aux mesures (avec des valeurs mesurées) et les cartes de contrôle aux attributs (valeurs comptées).