Accord en vue entre Emerson Electric et General Electric ?

Rédigé par  jeudi, 04 octobre 2018 16:00
Accord en vue entre Emerson Electric et General Electric ? General Electric - Intelligent Platforms

La division Intelligent Platforms de GE devrait passer sous le giron d’Emerson Electric, renforçant ainsi son offre en automatisation.

Le groupe américain Emerson Electric, fabricant de solutions pour les marchés industriels, commerciaux et résidentiels, vient d’annoncer son accord pour acquérir la division Intelligent Platforms de son compatriote, le conglomérat General Electric (GE), pour un montant non dévoilé.

Basé à Charlottesville en Virgine, Intelligent Platforms emploie près de 650 personnes, pour un chiffre d’affaires de 210 millions de dollars en 2017. Son portefeuille regroupe des systèmes de contrôle (contrôleurs d’automatisation programmables, contrôleurs et entrées/sorties distribués), des interfaces opérateurs et des Panel PC, des ordinateurs industriels et différents logiciels (SCADA, gestion de données, fabrication, analyses avancées).

« L’intégration des activités de Intelligent Platforms fera d’Emerson Electric un acteur encore plus fort dans le domaine de l’automatisation. Il s'agit d'un nouvel investissement important, offrant des capacités de contrôle hybrides et discrets complémentaires à notre portefeuille de technologies d'automatisation », explique David N. Farr, président et CEO d’Emerson Electric.

Parmi les marchés auxquels pourra ainsi répondre le groupe américain, citons la métallurgie et les mines, les sciences de la vie, l’agroalimentaire et le packaging. La division de GE a également récemment développé une famille de contrôleurs et d’appareils connectés au cloud, pour rendre les usines plus « intelligentes », une offre complémentaire à l’écosystème numérique Plantweb d’Emerson Electric.

Ce dernier vient par ailleurs d’annoncer une feuille de route de transformation numérique, avec des services de conseil et d’implémentation. Les entreprises ne partant pas du même point de départ et n’ayant pas les mêmes niveaux de maturité, et en l’absence de standards, Emerson Electric veut ainsi aider les entreprises à développer et mettre en place un plan de transformation numérique personnalisé.

Enfin, Emerson Electric vient d’annoncer le rachat de l’irlandais HTE Engineering Services, qui rejoindra l'activité Assembly Technologies au sein d'Emerson Automation Solutions, pour un montant non précisé. Créée par Patrick Wood, son directeur général, et située à Dunboyne, la société propose des technologies de piquage à chaud, une méthode de jonction de pièces avec au moins une en plastique.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

05/03/2019 - 08/03/2019
Global Industrie
12/03/2019 - 14/03/2019
CFIA
13/03/2019 - 13/03/2019
Journée technique du CFM
26/03/2019 - 28/03/2019
Sepem industries Toulouse
01/04/2019 - 05/04/2019
Foire de Hanovre

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Régulateur PID

La régulation a pour objectif de maintenir à un niveau prédéterminé un paramètre de process (une température, une pression, un niveau, un débit, une position, une vitesse, etc.). Pour ce faire, le régulateur agit sur une valeur réglante (pour par exemple commander une résistance chauffante, une vanne, un robinet, un moteur, etc.).

Le régulateur PID est de loin le régulateur le plus répandu et le plus facile à mettre en œuvre. Ce type de régulation (voir aussi la définition de ce terme) consiste à associer trois actions :

  • action proportionnelle (P) : la grandeur de sortie du régulateur est directement proportionnelle à l’écart entre la grandeur mesurée et la valeur de consigne. Avec ce type de régulation, la valeur mesurée n’atteint jamais la valeur de la consigne : le rôle du régulateur est de minimiser cet écart.
  • action intégrale (I) : l’action intégrale permet d’annuler l’écart entre la mesure et la consigne et donc d’améliorer la précision de la régulation. Elle consiste à réaliser une intégration (au sens mathématique du terme) de l’écart. L’action intégrale est pratiquement toujours associée à une action proportionnelle.
  • action dérivée : celle-ci consiste à dériver (au sens mathématique du terme) l’écart entre la mesure et la consigne. L’action dérivée permet de raccourcir le temps de réponse de la régulation et de stabiliser la régulation (lorsque les variations de la grandeur contrôlée sont rapides). L’action dérivée est complémentaire de l’action proportionnelle.