Un CAGR de +9,1 % pour le marché mondial des LIMS ?

Rédigé par  mardi, 08 janvier 2019 17:53
Un CAGR de +9,1 % pour le marché mondial des LIMS ? Thermo Scientific

L’automatisation croissante des laboratoires, l’amélioration de l’efficacité des laboratoires, le respect de réglementations strictes sont autant de moteurs du marché.

Selon la société d’analyses américaine Research & Markets, le marché mondial des systèmes de gestion de l'information des laboratoires (Laboratory Information Management System ou LIMS) devrait atteindre un montant de 2,22 milliards de dollars en 2025, soit un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 9,1 %.

Les raisons de la croissance actuelle et à venir sont l’automatisation croissante des laboratoires, les investissements en hausse dans les activités de R&D des entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques, l’amélioration de l’efficacité des laboratoires, le respect de réglementations strictes dans les laboratoires conformes aux bonnes pratiques cliniques (Good Clinical Practices ou GCP), de laboratoire (Good Laboratory Practices ou GLP) et de fabrication (Good Manufacturing Practices ou GMP).

Rappelons que les LIMS aident à assurer une gestion et un suivi efficaces de la qualité et la sécurité des données, de la facturation des utilisateurs finaux, d’où une demande forte dans les applications de bio-échantillonnage. Research & Markets a toutefois identifié un inconvénient, à savoir la disponibilité limitée de professionnels qualifiés pour gérer les technologies de pointe.

Parmi les entreprises clés présentes sur le marché, citons Thermo Fisher Scientific, Siemens, LabWare, PerkinElmer, Laboratoires Abbott et Autoscribe Informatics.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

30/01/2019 - 31/01/2019
20e Carrefour de l’eau
30/01/2019 - 31/01/2019
Biogaz Europe 2019
05/02/2019 - 06/02/2019
Analyse Industrielle

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
SDH
Synchronous Digital Hierarchy. Normalisée par l’UIT au début des années 1990 (et connue aux Etats-Unis sous le nom de Sonet), la hiérarchie numérique synchrone définit une infrastructure de transport dans les réseaux de télécommunications sur fibre optique. Elle a été développée pour faciliter l’évolution vers les hauts débits, simplifier la gestion de la bande passante et améliorer les possibilités d’exploitation et de maintenance des réseaux télécoms. La SDH définit en particulier des niveaux successifs de multiplexage des voies de transmission : STM-1 (ou Sonet OC-3) à 155,52 Mbit/s, STM-4 (OC-12) à 622,08 Mbit/s, STM-16 (OC-48) à 2,488 Gbit/s et STM-64 (OC-192) à 9,953 Gbit/s. Brasseurs, multiplexeurs d’insertion/extraction et systèmes de ligne sont les trois principaux équipements SDH. (Définition Electronique International Hebdo)