Des résultats financiers positifs pour Honeywell

Rédigé par  jeudi, 28 février 2019 12:11
explique Darius Adamczyk, président et CEO de Honeywell. explique Darius Adamczyk, président et CEO de Honeywell.

« Nous disposons désormais d'un portefeuille plus simple et plus ciblé, réparti sur six marchés finaux attrayants », indique Darius Adamczyk, président et CEO de l’américain.

Le conglomérat américain Honeywell spécialisée dans le contrôle d’automatisation, l’instrumentation et les services, vient de clore son exercice fiscal 2018 sur un chiffre d’affaires global de 41,802 milliards de dollars, en hausse de 3,1 % par rapport au précédent exercice fiscal, et une marge du bénéfice d’exploitation de 16 %, au lieu de 15,6 %.

« Nous avons réalisé un solide 4e trimestre pour terminer une année incroyable. Les ventes organiques ont augmenté de 6 % au 4e trimestre et pour l'exercice annuel, principalement en raison de la croissance soutenue des activités de l’aérospatiale commerciale, de la défense américaine et de l'automatisation des entrepôts », explique Darius Adamczyk, président et CEO de Honeywell.

Les ventes au 4e trimestre ont en fait reculé de 10 %, mais la différence s'explique principalement par l’essaimage des activités Transportation Systems (ex-Aerospace) et Homes and ADI Global Distribution (ex-Building Technologies), opérations partiellement compensées par l'impact favorable de la conversion des devises étrangères. « Nous disposons désormais d'un portefeuille plus simple et plus ciblé, réparti sur six marchés finaux attrayants », indique Darius Adamczyk.

Avec des commandes à cycle long et un carnet de commandes en progression de plus de 15 % en 2018, le conglomérat s'attend par ailleurs à un chiffre d'affaires 2019 compris entre 36 milliards et 36,9 milliards de dollars, ce qui représenterait une croissance organique de 2 à 5 %.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
LH PétroChimie
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo
17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube

Capteurs et transmetteurs
Pression différentielle Deltabar PMD75

Le transmetteur de pression différentielle Deltabar PMD75 avec capteur piézorésistif et membrane métallique [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
  • Thermistances NTC à bille Thermistances NTC à bille
    La nouvelle série ENTC de Variohm EuroSensor est une famille de thermistances NTC haute sensibilité, disponibles en encapsulation (revêtement) en verre (ENTC G1B) ou en époxy (ENTC EB). Elles sont destinées aux applications à tolérance stricte et/ou de contrôle précis de petits changements de température.
    Lire la suite >
  • Oscilloscopes numériques 70 à 200 MHz Oscilloscopes numériques 70 à 200 MHz
    Les oscilloscopes numériques d’entrée de gamme TBS2000B sont les successeurs de ceux de la série TBS2000 de Tektronix. Un modèle de bande passante de 200 MHz est désormais disponible, en plus des modèles 70 et 100 MHz.
    Lire la suite >
  • Analyseur de bruit de phase Analyseur de bruit de phase
    Pour caractériser les réseaux 5G, les aéronefs militaires et civiles, les communications satellites, etc., Microchip Technology propose désormais l’analyseur 53100A. Il permet de mesurer le bruit de phase, la gigue, les déviations Allen (ADEV), Allen modifiée, Hadamard (HDEV) et temporelle (TDEV).
    Lire la suite >
GPS

Ce sigle très répandu a deux sens :

  • Global positionning System. Système de navigation basé sur un ensemble de 24 satellites militaires dont l’accès est autorisé aux civils. Par recoupement des signaux RF émis par au moins quatre de ces satellites, un récepteur GPS terrestre calcule sa latitude, sa longitude et son altitude avec une précision allant de quelques mètres (applications militaires) à 100 mètres (applications civiles telles que la navigation automobile).
    Pour calculer la position, il faut une échelle de temps très précise. Le GPS délivre aussi un “temps GPS” qui a démarré le 6 janvier 1980.
  • Geometric Product Specification, spécification géométrique des produits. Un vaste ensemble de normes a été élaboré sur une nouvelle manière de présenter la cotation géométrique des produits, sans oublier les états de surface.