Machine d'inspection à rayons X


Rédigé par  mardi, 04 juin 2019 13:55

Yxlon International a lancé les FF65 CL, FF65 IL et FF70 CL : des systèmes d'inspection à rayons X pour l'industrie des semi-conducteurs. Ils permettent la mise en œuvre automatisée d'une inspection 2D et 3D.


# Inspection automatique des via, des puces retournées, des packages 3D et des Mems

# Détection de détails jusqu'à moins de 150 nm

# Zone d'inspection : 510 x 610 mm

# Détecteur à rayons X : 6 mégapixel
s
# Détecteur de laminographie : 8 mégapixels

# Blindage vis-à-vis des rayons X : inférieur à 0,5 μSv/h
# Manipulateur avec suspension à air

# Mécaniques anti-vibrations



Yxlon International
www.yxlon.com


Dernière modification le mardi, 04 juin 2019 13:55
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Capteurs et transmetteurs
Débitmètres Proline 300/500

Nouvelle génération de mesure de débitProline 300/500 vous offre une grande valeur ajoutée tout au [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Imprimante couleur pour étiquettes
 Imprimante couleur pour étiquettes

    Avec l’arrivée de la nouvelle série CPX4, TSC propose une solution d’impression numérique d’étiquettes répondant aux besoins d'impression couleur à la demande.

    Lire la suite >
  • pHmètre portable pHmètre portable
    Associé à une solution tampon, le testeur CA 10001 de Chauvin Arnoux est un pHmètre portable IP65 convenant à des secteurs très variés (industrie des boissons, traitement des eaux, éducation, etc.). Deux appuis sur la touche Cal permettent de réaliser l’étalonnage puis la mesure.
    Lire la suite >
  • PC embarqué pour transports
 PC embarqué pour transports

    Le tBOX300-510-FL d'Axiomtek est un PC embarqué durci, conçu pour les véhicules et les secteurs marin et ferroviaire.

    Lire la suite >
Susceptance
La tension U aux bornes d’un équipement électrique et le courant I qui le traverse sont liés par la relation I = Y.U, où Y est l’admittance. I s’exprime en ampères, U en volts et Y en siemens (S) ou mho (ohm, à l’envers).
L’admittance peut aussi s’écrire (par analogie avec l’expression de l’impédance) : Y = G + jB, où G est la conductance et B la susceptance.