CA Indatech collabore avec le consortium C-SOPS

Rédigé par  jeudi, 20 juin 2019 11:24
CA Indatech collabore avec le consortium C-SOPS CA Indatech

Le Center for Structured Organic Particulate Systems a retenu le français pour sa technologie de spectrométrie SRS NIR.

CA Indatech, entité du groupe français Chauvin Arnoux spécialisée en analyse spectroscopique en ligne, vient d’annoncer avoir été retenu par le consortium américain C-SOPS (Center for Structured Organic Particulate Systems), pour sa solution optique brevetée SAM-Spec, basée sur une spectrométrie résolue spatialement (SRS) en proche infrarouge (NIR).

Ce centre de recherche a pour but d’utiliser, d’identifier et de mettre en œuvre des technologies de pointe, pour développer et optimiser les procédés pharmaceutiques et biotechnologiques, et plus particulièrement les nouvelles méthodes pour la fabrication en continu.

Dirigé par l'Université Rutgers, le C-SOPS regroupe également le New Jersey Institute of Technology, la Purdue University et, l'Université de Porto Rico à Mayaguez, et compte, parmi ses partenaires, plus de 40 entreprises industriels tels que tels Johnson & Johnson, Merck, Pfizer, Vertex. Le consortium universitaire de recherche est soutenu par la Food and Drug Administration (FDA).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/11/2019 - 28/11/2019
SPS (Smart Production Solutions)
26/11/2019 - 27/11/2019
Viv Industry
28/11/2019 - 28/11/2019
Journée technique du Cetim
03/12/2019 - 03/12/2019
Journée technique du CFM
11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
GPS

Ce sigle très répandu a deux sens :

  • Global positionning System. Système de navigation basé sur un ensemble de 24 satellites militaires dont l’accès est autorisé aux civils. Par recoupement des signaux RF émis par au moins quatre de ces satellites, un récepteur GPS terrestre calcule sa latitude, sa longitude et son altitude avec une précision allant de quelques mètres (applications militaires) à 100 mètres (applications civiles telles que la navigation automobile).
    Pour calculer la position, il faut une échelle de temps très précise. Le GPS délivre aussi un “temps GPS” qui a démarré le 6 janvier 1980.
  • Geometric Product Specification, spécification géométrique des produits. Un vaste ensemble de normes a été élaboré sur une nouvelle manière de présenter la cotation géométrique des produits, sans oublier les états de surface.