Pléthores de spectromètres de masse chez Agilent Technologies

Rédigé par  vendredi, 28 juin 2019 11:49

Le fabricant américain vient de lancer notamment les systèmes LC/MS triple quadripôle 6495C, LC/Q-TOF 6546 et LC/MSD iQ InfinityLab.

A l’occasion de l’American Society for Mass Spectrometry Conference (ASMS) 2019, qui s’est tenue du 2 au 6 juin dernier à Atlanta en Géorgie (États-Unis), l’américain Agilent Technologies, l’un des principaux fabricants en analyse chimique, science de la vie et diagnostic, a dévoilé plusieurs nouveaux instruments analytiques.

Il s’agit notamment du système de chromatographie liquide/spectrométrie de masse (LC/MS) triple quadripôle 6495C, du système de chromatographie liquide/spectrométrie de masse quadripôle-temps de vol (LC/Q-TOF) 6546 et du système de chromatographie liquide/détecteur de masse sélectif (LC/MSD iQ) InfinityLab.

La combinaison d'une sensibilité maximale (ppt et au-delà), d'une plage de masse étendue (3 000 m/z), d'une facilité d'entretien (conception iFunnel de 3e génération et VacShield), de la puissance et de la flexibilité du MassHunter fait du modèle 6495C, le plus performant du marché, le système idéal pour les applications exigeantes.

Avec le modèle 6546, les chercheurs ont la possibilité d'acquérir des données à haute résolution sur une dynamique de 5 décades au maximum (étendue de mesure de 50 à 10 000 m/z). Le nouvel instrument intègre le système Q-RAI (Quadrupole-Resolved All Ions), un mode d'acquisition indépendant des données, ce qui réduit la complexité des spectres MS/MS tout en optimisant la précision et la qualité des données acquises.

« Les laboratoires de chromatographie peuvent désormais s’affranchir de la complexité, améliorer la productivité et gagner en certitude grâce à notre nouveau système InfinityLab. Il offre en effet un niveau de détail accru, grâce au détecteur de masse sélectif, une facilité d'utilisation, une conception compacte et une intelligence intégrée. Il représente la voie la plus simple et la plus rapide vers une détection de masse robuste, fiable et de routine », affirme Monty Benefiel, vice-président et directeur général de la division Spectrométrie de masse d'Agilent Technologies.

Destinés aux chimistes et aux utilisateurs de chromatographes, l’InfinityLab (voir photographie) intègre une surveillance « intelligente » de l'état de santé des instruments, dans lesquels des capteurs collectent et affichent des données permettant une évaluation rapide de l'état de préparation, de la configuration du système et de son état.

Une fonction permet d’ailleurs aux responsables de laboratoire de planifier l'entretien courant selon le calendrier du laboratoire, ce qui permet de mettre l'accent sur la productivité globale. Agilent Technologies indique qu’il est possible de réduire jusqu’à 98 % le temps de maintenance comparé à un système typique, jusqu’à 78 % du temps d’arrêt de la machine ou jusqu’à 69 % du temps de formation.

Dernière modification le vendredi, 28 juin 2019 16:20
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

24/09/2019 - 26/09/2019
CIM 2019
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l'électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
08/10/2019 - 10/10/2019
Sepem Industries Angers
10/10/2019 - 10/10/2019
Journée technique du CFM

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Carte fille
Dans les PC bureautique et portables, les cartes mémoire, d'entrées/sorties, de communication, etc. sont appelées cartes filles et elles s'enfichent dans les connecteurs présents sur une carte électronique appelée carte mère. Cette dernière comporte l’unité centrale du PC et elle assure les échanges de signaux avec les cartes filles.