Testo commercialise des enregistreurs de données CFR et HACCP

Rédigé par  vendredi, 12 juillet 2019 12:44

Les deux nouvelles séries ont été conçues pour les applications de stérilisation, de lyophilisation et de pasteurisation.

L’allemand Testo, fabricant d'appareils de mesure portables et à poste fixe pour les applications de chauffage, ventilation, climatisation (CVC), l'agroalimentaire, le froid, etc., vient d’introduire les gammes d’enregistreurs de données 190 et 191 pour les applications de stérilisation, de lyophilisation et de pasteurisation (uniquement la série 191).

En contrôlant l’homogénéité de la température et de la pression à l’intérieur des autoclaves, des cuves, des lyophilisateurs, quelle que soit leur taille d’ailleurs, pour la série 190, ou dans les liquides ou sur les surfaces, pour la série 191, ces enregistreurs assurent la surveillance et la validation des procédés de fabrication, des étapes essentielles pour garantir la sécurité alimentaire.

La nouvelle gamme testo 190 comprend quatre enregistreurs de température CFR (Pt1000, étendue de mesure de -50 à +140 °C, précision de ±0,1 °C) et un enregistreur de pression CFR (capteur piézorésistif, 1 mbar à 4 bar absolus, ±20 mbar).

La nouvelle gamme testo 191 (voir photographie) comprend quatre enregistreurs de température HACCP (Pt1000, étendue de mesure de -50 à +140 °C, précision de ±0,1 °C) et un enregistreur de pression HACCP (capteur piézorésistif, 1 mbar à 4 bar absolus, ±20 mbar).

Tous les enregistreurs disposent d’une mémoire de 60 000 mesures (30 000 mesures pour les modèles 190-T4 et 191-T4) et d’une autonomie de 2 500 h (grande pile) ou 250 h (2 piles boutons ; option), avec un intervalle entre deux mesures de 10 s. De par leur conception unique, la pile et les composants sont logés dans deux boîtiers distincts (l’un en PEEK et l’autre en acier inoxydable), qui se vissent l’un à l’autre sans outil.

Dernière modification le vendredi, 12 juillet 2019 15:39
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

12/11/2019 - 15/11/2019
Productronica

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • IHM pour détecteurs de gaz IHM pour détecteurs de gaz
    Crowcon Detection Instruments (groupe Halma) a complété son offre de panneaux de contrôle, avec le modèle HMI (Human Machine Interface). Ce dernier assure une visibilité complète d’un système, en parallèle des automates, SCADA et autres systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) existants ou des tableaux synoptiques surveillant des vues plus larges du système.
    Lire la suite >
  • Vanne à bille Vanne à bille
    GF Piping Systems a revu le concept de sa vanne à bille 546, pour que le nouveau modèle 546 Pro repose désormais sur une plate-forme modulaire. Son adaptation plus facile aux différentes applications réduit les coûts de services et de modernisation.
    Lire la suite >
  • Transmetteur de niveau radar pour l’eau Transmetteur de niveau radar pour l’eau
    Destiné aux applications de l’eau et des eaux usées, le nouveau transmetteur de niveau radar Optiwave 1400 C de Krohne se distingue par sa compacité et un prix compétitif.
    Lire la suite >
Atex
Le terme “Atex” est la contraction de ATmosphères EXplosibles. Le mot est devenu célèbre parce qu’il fait l’objet de deux directives européennes. La première (94/9/CE) concerne les fabricants d’instruments et équipements pour atmosphères explosives et elle est entrée en application le 1er juillet 2003. La seconde (99/92/CE) concerne les industriels qui ont des process en atmosphères explosives : elle est entrée en application le 1er juillet 2003 pour les nouvelles installations et le 1er juillet 2006, elle deviendra obligatoire pour les autres installations.
La directive 94/9/CE est souvent appelée Atex100a ou Atex95.
La directive 99/92/CE est souvent appelée Atex118a ou Atex137.