Imprimer cette page

Tasi Group se renforce en test de fuites

Rédigé par  vendredi, 11 octobre 2019 14:34
Mike Schillings (à gauche), directeur général d'innomatec et nouveau directeur général de la nouvelle entité. Mike Schillings (à gauche), directeur général d'innomatec et nouveau directeur général de la nouvelle entité.

Le groupe américain rachète innomatec et crée une nouvelle entité formée de la société et de CTS-Schreiner.

Après ceux d’Onicon et de Sierra Instruments il y a quelques mois, l’américain Tasi Group, spécialisé dans le test, l’inspection et la mesure pour l’industrie, vient d’annoncer avoir pris le contrôle de l’allemand innomatec, pour un montant non précisé.

En intégrant la société allemande dans son segment Intégrité de produits, qui regroupe déjà Cincinnati Test Systems (CTS), CTS-Schreiner, Sciemetric et Sierra CP, l’américain va créer l’un des principaux fabricants de solutions de test de fuites dans le monde, en renforçant notamment la présence de son activité en Europe.

Plus concrètement, CTS-Schreiner sera géré par innomatec, fournissant les ressources de fabrication, de vente et de services pour l’Europe du Sud depuis Munich (Allemagne). Mike Schillings (voir photographie, à gauche), fils du fondateur Wolfgang Schillings – la société a été créée en 1983 – et directeur général de la société allemande, continuera en tant que directeur général de la nouvelle entité.

À ce titre, il travaillera à étendre les compétences et les marchés d'innomatec dans les domaines des équipements de test spéciaux, du développement et de la production de systèmes à connecteur rapide et d'instruments de mesure, ainsi que de l'automatisation.

Dernière modification le vendredi, 11 octobre 2019 15:07

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter