Le comité exécutif de Rubix S&I accueille de nouveaux membres

Rédigé par  jeudi, 19 mars 2020 14:18
Jean-Christophe Mifsud, président fondateur de Rubix Senses & Instrumentation. Jean-Christophe Mifsud, président fondateur de Rubix Senses & Instrumentation.

Il s’agit d’Alexander Crowell, Mathieu Costes, Gilles Rolland, Bérénice Nossent, Maarten Ter Keurst et Alexandre Scherrer.

Moins d’un mois après avoir réalisé une nouvelle levée de fonds, la jeune pousse toulousaine Rubix Senses & Instrumentation (S&I), fabricant de micro-capteurs et d’algorithmes pour la surveillance des atmosphères, vient d’annoncer la nomination à son comité exécutif de plusieurs nouveaux membres, afin de renforcer sa dimension stratégique et financière.

C’est ainsi qu’Alexander Crowell, directeur opérationnel de PureTerra Ventures, Mathieu Costes, associé d’Airbus Ventures, et Gilles Rolland, président-fondateur du groupe Active’Invest, investisseur historique de la start-up, ont rejoint le conseil d’administration en tant que nouveaux administrateurs.

Bérénice Nossent, co-responsable de la structure de Corporate Venture du groupe ADP, Maarten Ter Keurst, directeur des investissements pour PureTerra Ventures, et Alexandre Scherrer, qui travaille pour M Capital, en tant que censeurs.

« Leur expérience dans les domaines stratégiques et financiers en France et à l’international, et en matière d’organisation va être un atout très important pour Rubix S&I, particulièrement dans le cadre ambitieux du développement de nouveaux produits et services », précise Jean-Christophe Mifsud (voir photographie), président fondateur de Rubix S&I.

Les autres membres du comité exécutif sont Thomas Rival (Evolem), Enguerrand Rochefort (Rochefort et Associés), Jean-Pierre Gloton (cofondateur de Gemplus) et Francis Canterini (ancien directeur général de Crédit agricole).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique
07/10/2020 - 08/10/2020
LH PétroChimie
07/10/2020 - 08/10/2020
Forum Labo
14/10/2020 - 15/10/2020
Mesures Solutions Expo
17/11/2020 - 18/11/2020
BE 4.0 Industries du futur
17/11/2020 - 19/11/2020
Sepem Industries Colmar
07/12/2020 - 11/12/2020
Wire &Tube
08/12/2020 - 10/12/2020
World Nuclear Exhibition (WNE)

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Régime de neutre

Aujourd'hui, on parle plus volontiers (et plus justement) de “schémas de liaisons à la terre”. Ces deux expressions concernent les installations électriques et la façon dont les équipements sont reliés à la terre. Il existe plusieurs schémas de liaison à la terre, souvent symbolisés par deux lettres (la première lettre caractérise le point neutre du transformateur ou de la source tandis que la seconde caractérise les masses électriques des récepteurs) :

  • Schéma TT, également dit de “neutre à la terre” : le neutre de la source ou du transformateur est relié à une prise de terre (en général distincte de la prise des masses) tandis que toutes les masses protégées par un même dispositif de coupure doivent être reliées au même système de mise à la terre.
  • Schéma TN, également appelé de “mise au neutre”: le point neutre de chaque source ou transformateur est relié directement à la terre, tandis que les masses de l'installation sont reliées au neutre et donc à la terre par le conducteur de protection (PE ou PEN).
  • Schéma IT, également dit de “neutre isolé”: le neutre du transformateur est soit isolé de la terre (neutre isolé), soit relié à la terre par une impédance élevée (neutre impédant) tandis que toutes les masses de l'installation sont reliées à la terre.