Les Journées de la mesure se dérouleront bien

Rédigé par  mardi, 05 mai 2020 10:26

Prévues à l’origine à Lyon, les J’M organisées par le Collège français de métrologie (CFM) se tiendront finalement en ligne aux mêmes dates.

Compte tenu de la situation actuelle imposée par la pandémie liée au Covid-19, le Collège français de métrologie (CFM) a décidé de maintenir, mais sous forme de vidéos, ses Journées de la mesure (J’M), prévue à l’origine les 16 et 17 juin 2020 aux Terrasses du Parc à Lyon (Rhône).

« Les J’M se dérouleront en ligne aux mêmes dates, ce qui serait inédit pour nous, avance Sandrine Gazal, directrice du CFM.Les ateliers durant lesquels les participants manipulent des instruments seraient remplacés par des démonstrations sous la forme de vidéo et des questions/réponses avec les intervenants. Nous préférons cette formule plutôt que renvoyer à un 4e trimestre déjà très chargé. »

La première journée sera consacrée aux bases de la métrologie : le concept dans les normes générales (ISO 9001, IATF 16949…) et les questions d’auditeurs sur la périodicité d'étalonnage, ainsi que sur la norme ISO 10012 et des exemples de fascicules de documentation méthodologie sur les guides techniques du Cofrac.

L’après-midi seront mis en avant les incertitudes au travers d’un tutoriel (méthodologie de définition du mesurande, méthodes d'évaluation GUM et Monte Carlo, études de l'importance relative des paramètres et optimisations) et deux ateliers. « Le Cetiat et l’Université de Bourgogne présenteront chacun un atelier, respectivement sur la thermométrie et le dimensionnel », indique Jérôme Lopez, directeur technique du CFM.

Chaque demi-journée du lendemain sera structurée de la même manière, à savoir un tutoriel suivi par un atelier lors de trois grandes sessions (dimensionnel, laboratoire et climatique) en parallèle. Il s’agira d’aborder les thèmes des états de surface et de la mesure 3D portable, de la pHmétrie et des balances, ainsi que de la température et de l’humidité.

Dernière modification le jeudi, 07 mai 2020 14:57
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.