Ribori Instrumentation distribue Dispersion Technology

Rédigé par  mardi, 05 mai 2020 10:31
Ribori Instrumentation distribue Dispersion Technology Dispersion Technology

Le distributeur français étoffe sa gamme d'appareils de caractérisation des matériaux et des solutions.

Le français Ribori Instrumentation, distributeur d’instrumentation scientifique, vient de compléter sa gamme d'appareil de caractérisation des matériaux et des solutions, en prenant la distribution de l’américain Dispersion Technology.

Créé en 1996 par Philip Goetz et Andrei Dukhin, l’actuel CEO, et situé à Bedford Hills dans l’États de New York (États-Unis), le fabricant est spécialisé dans les systèmes de mesure du potentiel zêta et de la taille des particules en solutions concentrées.

On trouve ainsi notamment les spectromètres électroacoustiques DT-300 et DT-310 (potentiel zêta), ainsi que le spectromètre acoustique et électroacoustique DT-1202 (potentiel zêta et taille des particules).

Rappelons que Ribori Instrumentation propose également les analyseurs à diffusion dynamique de la lumière (DLS), les granulomètres par diffraction laser et les analyseurs d’images dynamiques du chinois Bettersizer Instruments.

Dernière modification le jeudi, 07 mai 2020 14:55
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Capteurs et transmetteurs
Transmetteur 8 voies Liquiline CM448 | Endress+Hauser

Le Liquiline CM448 est un transmetteur multiparamètre numérique pour la surveillance et le contrôle [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.