Vaisala dévoile un outil de surveillance basé sur le cloud

Rédigé par  mercredi, 13 mai 2020 10:34

Avec Jade Smart Cloud, les professionnels peuvent surveiller en temps réel et depuis n’importe où l’humidité et la température d’un site.

Le finlandais Vaisala, fournisseur d’instruments de mesure pour l’industrie et l’environnement, vient d’étoffer son offre de systèmes avec son premier outil basé sur le cloud, baptisé Jade Smart Cloud. Il vient compléter le serveur OPC UA et l’API viewLinc que propose déjà le fabricant.

Jade Smart Cloud permet à des professionnels d’accéder à leurs mesures depuis n’importe où et à n’importe quel moment, et ainsi de pouvoir surveiller en continu l’humidité du béton dans les sites de construction, l’humidité ambiante dans un bâtiment recevant du public ou un data center, par exemple.

« Toutes les mesures sont enregistrées de manière sécurisée dans le cloud où elles peuvent être visualisées en temps, ou téléchargées ultérieurement, via un navigateur Internet sur un appareil mobiles ou un PC. Les opérations réelles gagnent ainsi en efficacité. C’en est fini de la configuration ou de l’appairage du matériel avec le logiciel, ou encore des visites fréquentes sur les différents sites de mesure », explique Lars Stormbom, Senior Product Manager chez Vaisala.

La solution est constituée d’enregistreurs sans fil CWL100 avec sondes d’humidité et/ou de température, d’un point d’accès CA10 avec interface Ethernet – le protocole radio propriétaire est basé sur la technologie LoRa – et de la licence logicielle Jade Smart Cloud.

Dernière modification le vendredi, 15 mai 2020 15:06
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

16/06/2020 - 17/06/2020
Journées de la mesure 2020
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL

Capteurs et transmetteurs
Proline Promag P 100 et Proline Promass P 100

Le Promag P 100 est destiné aux applications chimiques et de process avec liquides corrosifs et températures [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
Ko
Kilo-octets. Un octet est égal à 8 bits. Le bit est un élément binaire, qui peut prendre deux états (0 ou 1). Les termes de Kilo et Méga utilisés dans le système binaire ne doivent pas être confondus avec ceux utilisés dans le système décimal.
Dans le système décimal, 1 kilo est égal à 1000 et 1 méga est égal à 1000 kilos soit 1 million. Pour mieux fixer les idées sur la taille d’une mémoire, on a décidé de transposer dans l’univers binaire ces notions de kilo et méga (en mettant une majuscule, pour faire la différence). Le point de départ a été 1 Ko : le nombre binaire qui était le plus proche du kilo “décimal” était 1024 (2 puissance 10, donc 210).
Tout part de là. Par exemple, 64 Ko est égal à 64x1024 octets, soit 65536 octets (on s’éloigne du 64 kilos décimal), 128 Ko est égal à 131072octets (on est loin du 128 kilos décimal), etc. Un Mo représente 1024x1024 octets soit 1 048 576 octets. Un Go représente 1024x1024x1024 octets, soit 1073741834 octets. En résumé, les Kilos, Mégas, Giga (et même Téras) binaires sont, pour les deux premiers chiffres, du même ordre de grandeur que les kilos, mégas, gigas et téras décimaux.