Imprimer cette page

La caméra thermique se connecte directement au cloud

Rédigé par  jeudi, 02 juillet 2020 16:43

Flir Systems a complété son offre avec le premier modèle compatible avec la solution basée sur le cloud Ignite.

Pour la maintenance industrielle et des bâtiments, l’américain Flir Systems, l’un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine des caméras, vient d’ajouter à son large portefeuille la caméra thermique C5, le premier modèle compatible avec la solution basée sur le cloud Ignite.

En facilitant encore un peu plus le partage des données, via le Wi-Fi, cette nouvelle caméra compacte – dimensions (L × P × H) de 138 × 84 × 24 mm et masse de 190 g – permet de réduire le temps des diagnostics lors de l’inspection d’un bâtiment, de la détection de pannes électriques, d’un audit énergétique, etc.

« Comme elle peut être facilement transportée dans une poche ou un sac à outils, la caméra C5 guide les professionnels vers la source des problèmes et les aide ainsi à réaliser des dépannages plus rapidement et en toute sécurité », insiste Rickard Lindvall, directeur général Solutions Business Line de Flir Systems.

Le capteur propriétaire Lepton se distingue par une résolution de 160 × 120 pixels, une sensibilité thermique (NETD) inférieure à 70 mK, un champ de vision de 54 × 42°, une distance focale minimale de 0,1 m ou 0,3 m (technologie MSX), une fréquence d’affichage de 8,7 Hz et une gamme spectrale de 8 à 14 μm.

La caméra C5 permet de réaliser des mesures de température entre -20 et +400 °C, avec une précision de ±3 °C, ou ±3 % au-delà de +100 °C. Citons par ailleurs la présence d’une caméra visible 5 mégapixels et de ports USB et Bluetooth, ainsi qu’une autonomie de 4 h, un indice de protection de IP54.

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter