Le faisceau optique du spectrophotomètre FT-IR va directement dans la conduite

C’est ce qu’on appelle un FT-IR in situ : un analyseur infrarouge à transformée de Fourier dont la cellule -5 mètres de trajet optique- est placée directement dans la conduite pour mesurer en continu une douzaine de gaz. Le seul au monde.

Présenté au salon Pollutec à Lyon, puis à celui de l’Analyse Industrielle à Paris, le FT-IR in situ de Temet Instruments a, selon son distributeur Sistec, soulevé les enthousiasmes. « L’installation est tellement facile avec un seul point d’insertion dans la conduite et la maintenance est tellement allégée par rapport aux analyseurs extractifs avec système d’échantillonnage, explique Michel Vinouse, directeur de Sistec, qu’il séduit forcément le milieu de l’incinération, plutôt pauvre en personnel ». C’est d’ailleurs pour lui que l’analyseur infrarouge à transformée de Fourier in situ Gasmet a été conçu plus particulièrement, afin de répondre aux exigences de la nouvelle directive qui doit rentrer en application à la fin de l’année. Exigences en termes de nombre de composants à mesurer en continu et de disponibilité des équipements de mesure (si l’analyseur est en panne ou en maintenance pendant plus de cinq heures d’affilée, c’est toute l’unité qui doit être arrêtée).

Côté maintenance, une astuce. Les filtres, placés en amont de la cellule pour la protéger des particules, sont automatiquement nettoyés au cours de l’opération de calibrage (classiquement une fois par jour). A ce moment-là, de l’air propre est injecté dans la chambre à une pression suffisante pour que les gaz de la conduite ne puissent plus rentrer. « Les particules se détachent ainsi des filtres et en même temps, le zéro se fait tout seul », précise M. Vinouse.

Côté installation, avec un seul point d’insertion, il faut à peine deux heures pour positionner la sonde et la monter en température. « En cas de panne, on peut remplacer une sonde par une autre, sans arrêter l’unité ».

La chambre de mesure de Gasmet, un cylindre en acier d’environ 60 cm de long, comporte deux miroirs face à face qui se renvoient le faisceau infrarouge : 4 allers-retours pour un trajet total de 5 mètres. « Les conditions optimales, souligne M. Vinouse, pour la mesure de 12 composants avec une sensibilité de l’ordre du ppm en présence de 30 % de volume d’eau et de 25 % de CO2 ». Justement des conditions usuelles dans les usines d’incinération…

M. Vinouse ne cache pas l’handicap de l’analyseur : il n’a pas encore reçu les incontournables agréments Tüv (en Allemagne), mCert (en Angleterre) ou autre. « Les composants de l’analyseur in-situ sont les mêmes que les autres analyseurs de Temet. C’est juste une question de papier et de temps ». En attendant le certificat, le fournisseur mise sur la confiance. 

 

Caractéristiques

· Gaz mesurés : H20, CO, CO2, NO, NO2 (NOX par totalisation), HCl, SO2, NH3, HF, 3 hydrocarbures (calcul des COV totaux)

· Température maximale dans la conduite : 250 °C

· Spectre : 900 à 4 200 cm-1

· Résolution : 8 cm-1

· Sortie Modbus jusqu’à un convertisseur 4-20 mA (12 sorties) ou vers un PC externe
Dernière modification le dimanche, 18 septembre 2005 02:00
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

02/09/2020 - 03/09/2020
Expobiogaz
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
16/09/2020 - 17/09/2020
Analyse industrielle
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
Microwave & RF
29/09/2020 - 01/10/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
29/09/2020 - 01/10/2020
Sepem Industrie Avignon/Forum de l'électronique

Capteurs et transmetteurs
Radar de niveau Micropilot FMR10/FMR20

Micropilot FMR10/FMR20 -Pour les cuves de stockage et le domaine de l’eauEndress+Hauser frappe un grand [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
DAC
D/A Converter, Digital to Analog Converter, convertisseur numérique-analogique (CNA).