Fanny del Fabbro

Le robot collaboratif mobile MiR250 se distingue par son agilité, sa compacité et sa robustesse, lui permettant de se déplacer en toute autonomie dans des espaces industriels restreints et à fréquentation élevée.

Le groupe danois a généré l'an passé un chiffre d’affaires et un EBITDA en hausse par rapport à 2018, et a poursuivi sa stratégie d’investissement et d’acquisitions ciblant les technologies innovantes et l’efficacité énergétique.

Le fabricant japonais complète sa gamme Toughbook avec la solution logicielle Omnia qui s’appuie sur la plate-forme MCL, dédiée à la mobilité, pour développer rapidement des terminaux sur-mesure s’inscrivant dans une démarche de transformation numérique.

Basée sur une technologie brevetée, la caméra à balayage linéaire Linea HS 32k TDI assure une fréquence de ligne de 150 kHz pour une résolution de 32k et peut détecter des défauts plus petits que la taille d’un pixel.

La Fédération des industries mécaniques accompagne les entreprises pour maintenir l’activité sans faire courir de risques aux salariés, afin qu’elles continuent à donner accès aux produits de première nécessité et qu’elles assurent leur survie économique.

L’application Predictive Service Assistance, disponible dans la plate-forme cloud MindSphere, fournit des outils numériques pour optimiser la maintenance des systèmes d'entraînement et la commande des pièces détachées.

Les compétences du premier en transitique, associées à l’expertise du second en robotique et systèmes de vision, vont permettre de développer des solutions de fabrication intelligente basées sur l’IA.

Dans sa gamme Melsec iQ-F, le fabricant japonais sort l’automate programmable industriel FX5UC au format particulièrement réduit, tout en présentant un niveau de performance et de connectivité réseau compatible avec les applications de l’Industrie 4.0.

Le fournisseur allemand de systèmes embarqués propose le kit C-Vision basé sur un FPGA et doté d’un accélérateur d’IA, l’ensemble constituant une plate-forme souple et abordable pour le développement d’applications de vision industrielle.

Le fabricant danois a développé le préhenseur électrique à trois doigts 3FG15 qui permet la manutention précise de pièces cylindriques lourdes, jusqu’alors complexe à automatiser.

Page 1 sur 67

logo_80ans

26/05/2020 - 28/05/2020
Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire (CFIA)
09/06/2020 - 11/06/2020
Sepem Industries Colmar
23/06/2020 - 26/06/2020
Global Industrie
23/06/2020 - 26/06/2020
SITL
24/06/2020 - 25/06/2020
Analyse industrielle

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Nathalie HEURLIN
Chef de publicité
n.heurlin@mesures.com - 02.98.27.79.99
CCD
Le capteur CCD (Charge-Coupled Device), ou capteur à transfert de charge, est au coeur des caméras de vision industrielles mais aussi des appareils photo numériques, des caméscopes et des scanners.
Le capteur CCD fait appel à la technologie des semi-conducteurs et se présente sous forme de rangée (capteurs linéaires) ou plus souvent de matrice (capteurs matriciels) de capteurs individuels microscopiques qui assureront chacun la génération d'un pixel. Chacun de ces capteurs élémentaires transforme la lumière qu'il reçoit en signaux électriques qui sont ensuite numérisés par un convertisseur analogique/numérique.