Pascal Coutance

La solution de vision industrielle intégrée de B&R comprend désormais plusieurs modèles de caméras intelligentes, mais aussi des éclairages, intégrés aux caméras ou externes, des objectifs, et des fonctions de traitement d'image avancées.
Présentée par ifm electronic lors de la dernière édition de Global Industrie, la caméra O3X100, basée sur le principe de mesure de distance par temps de vol (TOF), cible les applications de guidage des cobots et des robots roulants autonomes.
Lors de son exercice 2018, la filiale du groupe allemand Bosch a réalisé un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros, soit une progression de plus de 12% sur un an. Parallèlement, Bosch Rexroth a réinvesti plus de 5% de ses ventes annuelles dans le développement de nouvelles solutions.
H Une nouvelle fois, Global Industrie a fait la part belle à la robotique pour cette édition 2019 qui s'est tenue à Lyon en mars dernier,avecunfocustoutparticuliersurlacobotiqueetlesrobotsroulantsautonomes.Mêmelesgrandsrobotsindustriels empruntent certaines «recettes» des cobots.
H Pour la deuxième édition de Global Industrie qui s'est déroulée à Lyon, pour la première fois, début mars, les organisateurs ont mis les bouchées doubles pour réussir l'alternance entre Villepinte et la capitale des Gaules. Mission accomplie pour cette édition 2019, de plus en plus ancrée dans l'industrie du futur.

Organisée par la revue Electroniques et le salon MtoM & Objets connectés - Embedded Systems, la 3è édition des "Trophées de l'embarqué et des objets connectés", qui s'est déroulée le 20 mars dernier à Paris Expo Porte de Versailles, a récompensé six sociétés dans trois catégories différentes : "Composants/Modules pour l'embarqué", "Objets connectés" et "Start-up".

Avec plus de 45000 visiteurs, la 2è édition de Global Industrie, qui s'est déroulée cette année à Lyon, a vu sa fréquentation grimper de 12% comparé à celle de l'édition 2018 qui avait pris place à Paris Nord Villepinte.

Présent sur notre territoire depuis 22 ans, la filiale française du spécialiste taiwanais des solutions dédiées à l'embarqué et à l'IoT a officiellement inauguré le 13 mars dernier ses nouveaux locaux situés à Rueil-Malmaison.

La revue Electroniques organise le 20 mars prochain à Paris une table ronde sur le thème : ''LoRaWAN, Sigfox, LTE-M, NB-IoT, 5G… : quel réseau adopter pour son application d’IoT industriel et comment le mettre en œuvre ?''

Le centre de recherches de services robotiques de l'Université des sciences appliquées d'Ulm a développé un cadre logiciel modulaire pour faciliter la programmation des robots. L'objectif est de fournir des composants logiciels pouvant être utilisés dans de multiples applications et de générer de nouvelles solutions robotiques en simple Plug & Play. Luc Beugin, ingénieur des ventes chez congatec France, partenaire du projet, nous explique comment l'informatique joue un rôle indispensable pour répondre aux besoins de ce type d'applications.

Page 1 sur 50

logo_80ans


Mesure mécanique, vision et CND
Analyseurs de bruit et vibration

Les analyseurs OROS permettent de mesurer et d'analyser de 2 à + de 1000 voies.Conçus pour de l’analyse [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • PC embarqué pour transports
 PC embarqué pour transports

    Le tBOX300-510-FL d'Axiomtek est un PC embarqué durci, conçu pour les véhicules et les secteurs marin et ferroviaire.

    Lire la suite >
  • Imprimante couleur pour étiquettes
 Imprimante couleur pour étiquettes

    Avec l’arrivée de la nouvelle série CPX4, TSC propose une solution d’impression numérique d’étiquettes répondant aux besoins d'impression couleur à la demande.

    Lire la suite >
  • pHmètre portable pHmètre portable
    Associé à une solution tampon, le testeur CA 10001 de Chauvin Arnoux est un pHmètre portable IP65 convenant à des secteurs très variés (industrie des boissons, traitement des eaux, éducation, etc.). Deux appuis sur la touche Cal permettent de réaliser l’étalonnage puis la mesure.
    Lire la suite >
Susceptance
La tension U aux bornes d’un équipement électrique et le courant I qui le traverse sont liés par la relation I = Y.U, où Y est l’admittance. I s’exprime en ampères, U en volts et Y en siemens (S) ou mho (ohm, à l’envers).
L’admittance peut aussi s’écrire (par analogie avec l’expression de l’impédance) : Y = G + jB, où G est la conductance et B la susceptance.