Imprimer cette page

Le Cofrac s’intéresse à l’aérobiocontamination

Rédigé par  vendredi, 15 janvier 2016 11:08
Le Cofrac s’intéresse à l’aérobiocontamination ADGene Laboratoire

Les essais d’évaluation de l’aérobiocontamination bénéficient désormais d’un nouveau schéma d’accréditation du Cofrac en vigueur.

Le Comité français d’accréditation (Cofrac) vient d’annoncer que les essais d’évaluation de l’aérobiocontamination bénéficient désormais, depuis le 1er janvier 2016, d’un nouveau schéma d’accréditation du Cofrac en vigueur. Ce schéma permettra ainsi d’évaluer et de reconnaître la compétence technique et l’impartialité des laboratoires qui réalisent des essais d’évaluation en air intérieur (établissements recevant du public, logements d’habitation), en air des lieux de travail (locaux à pollution spécifique), et en environnements maîtrisés (établissements de santé, laboratoires…).

Pour Stéphane Boivin, responsable du Pôle Chimie-Environnement de la section Laboratoires du Cofrac, « l’ouverture de ce nouveau domaine d’accréditation s’entend dans le cadre d’une démarche volontaire. Les contrôles microbiologiques de l’environnement constituent des outils de mesure efficaces permettant d’évaluer une situation de départ et l’efficacité de mesures correctives mises en place : l’accréditation représente en cela un gage de qualité supplémentaire et un véritable vecteur de confiance. »

Sur le même sujet

Connectez-vous pour commenter