L’édition 2016 d’Esope a réuni 1 018 participants

Rédigé par  vendredi, 23 septembre 2016 11:59
L’édition 2016 d’Esope a réuni 1 018 participants Cédric Lardière

Pour les organisateurs, la venue de plus de mille personnes a contribué au succès des journées d’étude européennes sur les équipements sous pression.

Pour leur édition 2016, qui s’est déroulée du 13 au 15 septembre dernier au Palais des congrès de Paris, les journées d’étude européennes sur les équipements sous pression (ESP) Esope, manifestation trisannuelle organisée par l’Association française des ingénieurs en appareils à pression (Afiap) et Infopro Digital, ont réuni 1 018 personnes, « contribuant au succès de l’événement ».

C’est ainsi que 773 congressistes et visiteurs ont eu l’occasion de rencontrer plus de 70 intervenants et 80 exposants. Pour mémoire, l’édition précédente n’avait réuni, il y a trois ans, « que » 755 visiteurs et 66 exposants…

Cette année, les industriels de la pétrochimie, de la chimie, du nucléaire, de la mécanique ou encore de la thermique ont pu faire un état des lieux des évolutions règlementaires (« Nouvelle directive des équipements sous pression : mise en œuvre et enjeux », « Développement du système réglementaire des équipements sous pression en Chine »…), ainsi qu’échanger sur les dernières innovations du marché. Rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2019 pour la prochaine édition.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/11/2019 - 28/11/2019
SPS (Smart Production Solutions)
26/11/2019 - 27/11/2019
Viv Industry
28/11/2019 - 28/11/2019
Journée technique du Cetim
03/12/2019 - 03/12/2019
Journée technique du CFM
11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
END
Essais Non Destructifs, appelés aussi contrôles non destructifs (CND). Les END permettent d’aller voir au cœur des matériaux s’il n’existe pas un défaut caché, et cela sans avoir à détruire la pièce. Les techniques d'END les plus connues sont la radiographie, l’échographie à ultrasons, les contrôles par courant de Foucault, par ressuage, magnétoscopie, émission acoustique, etc.
Tout ce que la France compte d'acteurs en CND est rassemblé au sein de la Cofrend.