Certification : Bureau Veritas acquiert Siemec

Rédigé par  mardi, 07 février 2017 11:29
Didier Michaud-Daniel, directeur général de Bureau Veritas. Didier Michaud-Daniel, directeur général de Bureau Veritas. Bureau Veritas

Avec ce rachat, le groupe français renforce sa présence aux Etats-Unis, en particulier dans la Silicon Valley, et en Chine.

Le français Bureau Veritas, l’un des principaux fournisseurs mondiaux dans les domaines des tests, de l'inspection et de la certification, vient d’annoncer le rachat de l’américain Siemic, autre acteur dans le domaine des essais et de la certification d’équipements électriques et électroniques, pour un montant non dévoilé.

Créé en 2003, Siemic emploie près de 100 personnes pour un chiffre d'affaires de l’ordre de 9,5 millions d’euros en 2016. La société possède plusieurs laboratoires d’essais en Californie – son siège social se situe à Milpitas – et en Chine, ainsi qu’un bureau à Taïwan. C’est d’ailleurs l’un des principaux organismes de certification dans le domaine des télécommunications aux Etats-Unis.

« Avec ce rachat, nous confortons notre position de leader dans les services au Smartworld, en améliorant nos capacités de service pour les voitures autonomes et connectées, et nous consolidons notre présence stratégique, dans la Silicon Valley, où nous disposons déjà des laboratoires de notre filiale 7layers. Cette opération contribue donc pleinement à l’expansion du groupe aux Etats-Unis et en Chine, nos deux marchés stratégiques », explique Didier Michaud-Daniel, directeur général de Bureau Veritas.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

Découvrir Recevoir un n° Feuilleter S'abonner
Pas d'événement

Non classé
Dynamique des structures

De l’acquisition aux résultatsL’analyse de structure est un puissant outil pour comprendre le comportement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
DSP
Digital Signal Processor, processeur de traitement numérique du signal. Les DSP exécutent des fonctions de traitement spécialisées, comme par exemple la transformée de Fourier. Ils sont en général intégrés sur des cartes de traitement spécialisées, destinées par exemple aux applications d’acquisition de données ou de traitement d’images.