L’Ineris publie un guide sur l’ingénierie des FOH

Rédigé par  jeudi, 01 février 2018 10:42

Cet outil va permettre aux industriels de mettre en place une démarche « Facteurs organisationnels et humains » en cohérence avec leurs priorités en termes de sécurité.

L’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) vient de publier un guide d’ingénierie « Facteurs organisationnels et humains » (FOH), afin d’aider les industriels à mettre en place une démarche FOH pour améliorer la sécurité.

« Nos objectifs sont à la fois de permettre une prise de recul pour les entreprises souhaitant se lancer, ou poursuivre, une démarche FOH, de se représenter l’offre en terme d’ingénierie, de permettre de calibrer une démarche FOH qui soit viable par rapport aux ressources, aux compétences et au temps disponibles dans une entreprise, ainsi que de pouvoir faire un choix cohérent avec les priorités sur le plan de la sécurité », explique Ludovic Moulin, responsable de l’unité « Facteur humain et gouvernance » de l’Ineris.

Les industriels trouveront, dans ce nouveau guide, la définition des approches FOH, une cartographie des démarches avec 20 fiches descriptives, selon trois critères différents, un questionnement pour établir un bilan de ce qui a été fait dans l’entreprise en termes de FOH, un questionnement pour structurer un plan d’action et une matrice d’analyse des capacités d’ingénierie FOH pour formaliser les résultats.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

26/11/2019 - 28/11/2019
SPS (Smart Production Solutions)
26/11/2019 - 27/11/2019
Viv Industry
28/11/2019 - 28/11/2019
Journée technique du Cetim
03/12/2019 - 03/12/2019
Journée technique du CFM
11/12/2019 - 11/12/2019
Energy Class Factory

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
END
Essais Non Destructifs, appelés aussi contrôles non destructifs (CND). Les END permettent d’aller voir au cœur des matériaux s’il n’existe pas un défaut caché, et cela sans avoir à détruire la pièce. Les techniques d'END les plus connues sont la radiographie, l’échographie à ultrasons, les contrôles par courant de Foucault, par ressuage, magnétoscopie, émission acoustique, etc.
Tout ce que la France compte d'acteurs en CND est rassemblé au sein de la Cofrend.