Nouvelle étape pour la standardisation en microfluidique

Rédigé par  vendredi, 06 juillet 2018 16:07

Une équipe internationale vient de créer l’association MakeFluidics chargé d'écrire des normes pour accélérer le développement et la fabrication de dispositifs.

Dans la continuité du projet européen MicroFluidics Manufacturing (MFManufacturing), le Leti, l’institut de recherche du CEA Tech, vient d’annoncer que de nouvelles normes ISO sur la microfluidique seront développées dans le cadre de l'association internationale MakeFluidics et des lignes directrices définies par le Leti.

« Les procédés de fabrication existants pour les appareils électroniques qui sont sur le marché depuis de nombreuses années bénéficient de normes bien établies pour les composants électroniques et sont facilement intégrés dans le processus de production des grandes fonderies », rappelle Nicolas Verplanck, chef de projet microfluidique au Leti et désormais responsable des groupes de travail européens CEN/TC-332/WG7 et ISO/TC48/WG3 (ingénierie des microprocessus).

En plus d'entamer des discussions formelles sur les normes d'interopérabilité et d'autres considérations clés, l’association MakeFluidics définira des protocoles de normalisation, des processus et des directives pour accélérer le développement et l'adoption de systèmes microfluidiques. « Les normes du projet MFManufacturing nous ont permis de développer une preuve de concept rapide de banc d'essai fluidique adapté aux besoins de nos clients », indique Vincent Tempelaere, CEO d'Eveon.

La standardisation anticipée de la conception et de la fabrication microfluidique se concentrera sur l'augmentation de la maturité des aspects fonctionnels, en mettant l'accent à la fois sur de nouveaux modules fonctionnels et sur leur interopérabilité, et de la maturité des processus de fabrication. Cela se traduira par la concentration sur de nouveaux processus d'intégration hybrides et sur la maturité croissante de certains procédés de fabrication sélectionnés pour leur potentiel commercial à court terme.

Le comité de pilotage de l'association MakeFluidics comprend également Holger Becker (MicroFluidic Chipshop), Marko Blom (Micronit), Henne van Heeren (enablingMNT), Lionel Matthys (Fluigent), Darwin Reyes (NIST), Alexios Tzannis (IMT) et Yu Zhou (Siemens Healthineers).

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

11/09/2018 - 11/09/2018
Industrie du futur : lever les derniers doutes
20/09/2018 - 20/09/2018
Journée technique du CFM
25/09/2018 - 27/09/2018
Sepem Avignon
25/09/2018 - 28/09/2018
Micronora
03/10/2018 - 04/10/2018
Journées nationales de la mesure (J’M)
16/10/2018 - 16/10/2018
Digital Industry Summit

Mesure physique, analyse chimique
Experts en analyses physico-chimiques

Avec plus de 35 ans d'expérience en analyse physico-chimique et une présence dans le monde entier, [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet Passerelles pour protocoles Modbus et Ethernet
    P { margin-bottom: 0.21cm; }A:link { } Moxa a lancé de nouvelles passerelles de protocole, les modèles MGate 5103 et MGate 5111. Elles permettent une conversion de protocole entre appareils Modbus et systèmes Profinet, Profibus ou EtherNet/IP.
    Lire la suite >
  • Application MES mobile Application MES mobile
    P { margin-bottom: 0.21cm; } La gamme MES COOX d'Ordinal Software comprend désormais la fonctionnalité COOX Mobile, permettant de suivre et contrôler l’ensemble de la production depuis des terminaux mobiles.
    Lire la suite >
  • Convertisseur à haute tension Convertisseur à haute tension
    Les VariTrans P 43000, introduits par Knick Elektronische Messgeräte, sont des convertisseurs CA/CC destinés à la mesure de courants alternatifs à valeurs efficaces vraies (TRMS) allant de 100 mA à 4 A CA.
    Lire la suite >
Sectorisation

La sectorisation consiste à diviser un réseau d’eau potable en tronçons homogènes. La télérelève des données des compteurs de sectorisation ainsi que l'étude des débits dans le réseau rend possible la détection de fuites.