André Durier est nommé à la présidence de l’UF 47A

Rédigé par  vendredi, 13 juillet 2018 12:08

Cet expert technique à l’IRT Saint Exupéry prend la tête de la commission de normalisation UF 47A « Circuits intégrés », représentant la France auprès de l’IEC.

Le groupe Afnor (Association française de normalisation) vient de nommer André Durier, expert technique à l’IRT Saint Exupéry, à la présidence de la commission de normalisation UF 47A « Circuits intégrés », représentant la France auprès de l’IEC. Au sein de cette commission seront abordés principalement la normalisation des essais de compatibilité électromagnétique (CEM) et celle des modèles de simulation, au niveau du composant et des cartes électroniques.

Ingénieur en électronique, André Durier (voir photographie) a d’abord été chef de projet chez Siemens Automotive VDO pendant 10 ans, avant de devenir, en 2007, expert technique en CEM dans les laboratoires de qualification de Continental Automotive. Il a également participé à de nombreux projets de recherche sur la modélisation de l’immunité des circuits intégrés.

« L’importance de cette mission est de valoriser les travaux de recherche menés par l’IRT Saint Exupéry dans un cadre normatif international, et notamment l’intégration des effets du vieillissement des composants électroniques dans les modèles existants d’émission et d’immunité conduite. Il s’agira aussi de mettre en place la normalisation des modèles de simulation en immunité rayonnée, à savoir établir une méthodologie pour prédire un niveau de susceptibilité des composants et des cartes électroniques soumis à un champ électromagnétique », explique André Durier.

Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

20/05/2019 - 20/05/2019
Café débat sur la métrologie
21/05/2019 - 23/05/2019
Preventica Paris
22/05/2019 - 23/05/2019
PEFTEC 2019
23/05/2019 - 23/05/2019
A3P Métrologie
05/06/2019 - 06/06/2019
Atmos’Fair
05/06/2019 - 05/06/2019
Journée technique du CFM
12/06/2019 - 13/06/2019
Expo Biogaz
17/06/2019 - 23/06/2019
Salon international de l'aéronautique et de l'espace
18/06/2019 - 18/06/2019
Energy Class Factory

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
Powerlink

Ethernet Powerlink est un réseau Ethernet temps réel et déterministe, présentant un temps de cycle de 200 µs et une gigue meilleure que 1 µs. Ce réseau utilise des composants Ethernet tout à fait standards. Au niveau de la couche physique du modèle OSI, il utilise le mode CSMA/CD (accès multiple avec détection de collision). Normalement, ce mode ne permet pas de garantir le temps réel. En fait, c’est au-dessus, au niveau de la couche MAC (accès au réseau), que se fait la différence : Powerlink utilise la technique SCNM (Slot Communication Network Management), qui permet de gérer un accès séquentiel aux différents équipements connectés au réseau, rendant impossible un accès simultané de deux équipements, et évitant ainsi tout risque de collision.

Powerlink atteint ses performances temporelles optimales lorsqu’il est dans le mode "Protected Mode", dédié au temps réel "dur". Il existe un mode "Open Mode", pour lequel il est possible de mixer des données temps réel et des données qui ne le sont pas. Les données temps réel sont traitées de manière déterministe mais avec des temps de cycle de l’ordre de la milliseconde (au lieu de 200 µs).

Powerlink est au départ une initiative de la société autrichienne B&R. C’est aujourd’hui un standard ouvert géré par l’association EPSG. Cette association travaille en coopération avec l’association CANopen : au niveau de la couche application, Powerlink peut travailler avec les profils des capteurs/actionneurs de CANopen.