Elvitec distribue les caméras SWIR et LWIR de Xenics

Rédigé par  mardi, 02 décembre 2014 16:30

Cet accord permet à Elvitec de commercialiser les caméras infrarouges de Xenics pour les marchés français de la sécurité intérieure et de la surveillance. Il prévoit aussi un partenariat technologique.

Xenics, société spécialisée dans les technologies de vision infrarouge, et Elvitec, distributeur français de composants d’imagerie et de vision industrielle, ont récemment annoncé la signature d'un accord de distribution selon lequel Elvitec peut commercialiser en France les caméras SWIR (Short wavelength infrared) et LWIR (Long wavelength infrared) de Xenics pour les marchés de la sécurité intérieure et de la surveillance. L'accord est d'ores et déjà effectif.

Les produits concernés par l'accord sont les caméras Xenics SWIR de la série Rufus et les caméras LWIR des séries Raven et Meerkat. Tous ces produits seront disponibles par le biais d'Elvitec dans leurs versions PAL-, NTSC- et CoaXPress. Selon les termes de cet accord, Elvitec agira aussi en tant que partenaire technologique en proposant des solutions complètes de traitement d'images et en offrant des services de personnalisation.

Les trois familles de caméra concernées constituent une base de produits complémentaires pour répondre aux nouvelles demandes. La série Xenics SWIR Rufus est particulièrement appropriée à l'identification d'objets/personnes, sur de courtes ou longues distances dans un environnement faiblement lumineux et/ou sous conditions de mauvais temps, surmontant ainsi les limitations des imageurs en lumière visible. Concernant la thermographie, les caméras Xenics LWIR sont largement utilisées dans les applications exigeantes de détection d'objets : la série Raven propose des caméras prêtes à être intégrées pour la détection thermique. La série Meerkat a été spécifiquement conçue pour résister aux intempéries et possède un protocole PAL- ou Ethernet basé sur la norme ONVIF et ainsi permettre une interconnexion facile entre les utilisateurs finaux et les installateurs.

Dernière modification le mardi, 23 décembre 2014 10:49
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Moteurs pas à pas La structure robuste, la grande plage de régimes et la puissance exceptionnelle dans [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jg.canuet@mesures.com - 01.53.90.17.03
  • Testeur de réseaux Profinet portable Testeur de réseaux Profinet portable
    Conrad a enrichi sa gamme d'appareils de test de réseaux en y ajoutant NaviTEK IE d'Ideal Networks. Il s’agit d’un testeur de réseaux portable, spécialement conçu pour la mise en service, la maintenance préventive et le dépannage des réseaux Ethernet industriels Profinet, et non d’un logiciel spécialisé fonctionnant sur PC portable.
    Lire la suite >
  • Variateurs intelligents pour armoires de commande
 Variateurs intelligents pour armoires de commande

    Conçus par Nord Drivesystems, les Nordac Pro SK 500P sont des variateurs intelligents et communicants pour armoires de commande. Ils sont déclinés en plusieurs versions, afin de répondre aux besoins d'un large éventail d'applications.

    Lire la suite >
  • PC pour systèmes de vision PC pour systèmes de vision
    
La famille de PC AVS-500 d'Aplex permet la mise en œuvre de systèmes de vision industrielle. Ces PC conviennent aux automatismes, à la mesure 2D/3D, à l’inspection ou encore au scan d'étiquettes et de codes-barres.

    Lire la suite >
Théorème de Shannon
Il concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.