Une croissance de 9,6 % attendue sur le marché des capteurs d’images

Rédigé par  jeudi, 18 mai 2017 16:30

Le rapport de Transparency Market Research qui annonce ces prévisions, fait également ressortir un marché mondial porté par la technologie Cmos et la demande prédominante de la région APAC.

La société d’analyses Transparency Market Research (TMR) vient de publier une étude du marché mondial des capteurs d’images prévoyant un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de 9,6 % sur la période 2016 à 2024, année où il devrait alors générer 22 milliards de dollars. Le développement de ce marché est principalement porté par la demande issue des secteurs de l’électronique grand public, de l’automobile et du médical.

La segmentation par technologie fait ressortir que les capteurs Cmos occupent la plus grande part de marché et cela devrait perdurer sur la période, en raison notamment de leurs nombreuses applications dans les appareils mobiles, ainsi que pour les avantages qu’ils procurent en termes de coût réduit et de faible consommation. Quant aux deux autres technologies étudiées, il ressort qu’elles vont se développer d’une part dans le domaine du médical pour les capteurs CCD et dans l’industrie et la défense pour l’infrarouge.

Représentant plus de 35 % des revenus, la zone Asie-Pacifique devrait continuer à dominer le marché mondial, avec la Chine, l’Inde et le Japon en tête. TMR précise par ailleurs qu’en Amérique du Nord, c’est la multiplication des applications de l’Internet des objets qui est identifié comme un facteur de croissance important.

Dernière modification le jeudi, 18 mai 2017 16:30
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Capteurs et transmetteurs
Pression absolue et relative Cerabar M PMP51

Le transmetteur de pression numérique Cerabar PMP51 avec cellule de mesure piézorésistive et membrane [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Ordinateur sur carte Ordinateur sur carte
    Le ConnectCore 6UL SBC Pro est un ordinateur monocarte conçu par Digi International. Il s'adresse aux fabricants de dispositifs « intelligents ».
    Lire la suite >
  • Système de test pour la 5G Système de test pour la 5G
    AceAxis a lancé un système de test à ondes millimétriques pour la caractérisation des performances RF, en liaison montante ou descendante, des prototypes de composants et de systèmes en technologie 5G, via l’émulation et l’agrégation des canaux radio large bande aux fréquences millimétriques.
    Lire la suite >
  • Codeurs sans support Codeurs sans support
    Pour les installations où l'espace est très limité, Kübler propose désormais les codeurs sans support RLI20, RLI50 et RLA50.
    Lire la suite >
Bayes, bayésien
Au 18ème siècle, Thomas Bayes a fait des travaux sur la théorie des probabilités. Ceux-ci trouvent un nouveau prolongement aujourd’hui avec les “réseaux bayésiens” dont le but est d’extraire les informations pertinentes (la “connaissance”) dans des grosses masses d’informations stockées dans les mémoires des ordinateurs. Les réseaux bayésiens sont au carrefour de deux disciplines : les techniques de traitement statistique et les techniques de l’intelligence artificielle (systèmes experts). Les réseaux bayésiens permettent notamment d’introduire la notion d’incertitude dans les systèmes experts, afin qu’ils soient capables de raisonner sur des informations et des règles incertaines (les informations peuvent être complètes, les règles du raisonnement ne sont pas forcément formalisées, etc.).
Les réseaux bayésiens constituent une discipline jeune, qui offre de belles perspectives pour par exemple établir un diagnostic d’un système complexe ou pour contrôler un process de production complexe.