Le fondateur de Stemmer Imaging a cédé 75,04 % de ses parts à AL-KO

Rédigé par  jeudi, 14 septembre 2017 14:57
Le fondateur de Stemmer Imaging, Wilhelm Stemmer (à gauche), avec les deux nouveaux directeurs de l'entreprise, Christof Zollitsch (à droite) et Martin Kersting (au centre). Le fondateur de Stemmer Imaging, Wilhelm Stemmer (à gauche), avec les deux nouveaux directeurs de l'entreprise, Christof Zollitsch (à droite) et Martin Kersting (au centre).
Le spécialiste allemand de la vision industrielle a récemment annoncé le rachat de 75,04 % de son capital par son compatriote AL-KO suite au retrait de Wilhelm Stemmer, son fondateur.
Le groupe familial allemand AL-KO, spécialisé dans des domaines aussi variés que la technique automobile, les outils de jardinage et la technique de l'air (ventilation, climatisation, etc.), a récemment racheté 75,04 % des parts de son compatriote Stemmer Imaging, expert en vision industrielle, suite à la décision de son fondateur, Wilhelm Stemmer, de se retirer.
« J'ai 73 ans et cela fait maintenant 44 ans que je travaille comme entrepreneur. Le temps était venu pour moi de passer le flambeau. Nous avions identifié un certain nombre d'acheteurs potentiels qui ont tous exprimé un grand intérêt envers Stemmer Imaging. Nous avons finalement arrêté notre choix sur l'office familial AL-KO », indique Wilhelm Stemmer.
 
Et pour expliquer ce choix, le fondateur de Stemmer Imaging précise que le groupe AL-KO « nous a promis son soutien total sous forme d'investissements, pour maintenir une forte croissance ». Par ailleurs, l'accord prévoit que l'équipe dirigeante de Stemmer Imaging, déjà en place depuis plusieurs années, poursuive la gestion de l'entreprise, tout en restant impliquée dans son capital à hauteur de 24,96 %.
 
L'équipe dirigeante aura ainsi à sa tête Christof Zollitsch, responsable des ventes, du traitement des commandes, du marketing et des finances, et Martin Kersting, en charge du département technique, du support, du développement logiciel, de la production et des technologies de l'information. « À part le fait que j'ai vendu mes parts, rien ne changera, ni pour nos employés ni pour nos clients ou fournisseurs », tient à souligner M. Stemmer.
 
  
 
Dernière modification le jeudi, 14 septembre 2017 14:57
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans


Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Inventé par Dr. Fritz Faulhaber père et breveté en 1958, la bobine á bobinage oblique de FAULHABER [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Alimentations de laboratoire Alimentations de laboratoire
    En plus d’être compactes et silencieuses (via une régulation automatique du ventilateur), les alimentations de laboratoire de la série NGE100 de Rohde & Schwarz intègrent des voies isolées galvaniquement pouvant être connectées en série ou en parallèle pour augmenter les tensions ou les puissances de sortie.
    Lire la suite >
  • Système d’entrées/sorties décentralisé Système d’entrées/sorties décentralisé
    Le nouveau système d’entrées/sorties décentralisé Simatic ET 200SP HA de Siemens a été est développé pour l’industrie des procédés.
    Lire la suite >
  • Capteur de couple Capteur de couple
    La gamme de mesure du capteur de couple T22 de HBM s'étend répondant ainsi aux besoins de mesures de petits couples, notamment dans l’industrie du roulement.
    Lire la suite >
DTM
Device Type Manager : il s’agit d’une norme de description des instruments de process (capteurs, vannes, etc.) qui est grosso modo soutenue par les partisans du bus de terrain Profibus. DTM est indissociable de FDT, l’outil d’exploitation des informations contenues dans les instruments.
Emerson Process Management, le leader en instrumentation de process, s’oppose farouchement au concept FDT/DTM et mise sur la technologie DD.