IDS lance sa 1ère caméra à interface USB3.1

Rédigé par  jeudi, 24 novembre 2016 13:03

La nouvelle série uEye LE constitue une première étape importante vers l’adoption de l’interface USB3.1, permettant d’exploiter les caractéristiques de capteurs Cmos hautement performants, embarqués sur des caméras compactes et à coût réduit.

Le spécialiste de la vision industrielle, IDS Imaging Development Systems, vient de lancer sa première série de caméras uEye LE à interface USB3.1 Gen1, marquant ainsi un premier pas vers l’adoption de ce que le fabricant allemand qualifie de « connecteur du futur ». Conçus pour répondre aux critères essentiels d’une caméra industrielle, ces nouveaux modèles sont à la fois compacts, économiques et dotés de capteurs performants. En effet, le format de 36 x 36 mm permet une intégration aisée dans tous les systèmes, sachant que plusieurs versions sont disponibles, à savoir carte seule, carte avec monture d’objectif C/CS ou bien encore avec boîtier.

Les premiers modèles proposés sont équipés de capteurs Cmos Sony. Pour la caméra UI-3860 LE, il s’agit du modèle IMX290 à mécanisme rolling shutter, qui affiche une résolution de 2 MP (1936 x 1096 pixels et 120 images par seconde). Bénéficiant de la technologie BSI (Back Side Illuminated) Starvis de Sony, ce capteur offre une grande sensibilité à la lumière et convient en particulier au développement à coût réduit d’applications de vision industrielle, dans le domaine de la mécanique, du médical, de la métrologie ou de la microscopie. La seconde caméra référencée UI-3880 LE, embarque quant à elle le capteur Sony IMX178, également à rolling shutter et technologie BSI Starvis. Ce modèle présente une résolution de 6 MP (3088 x 2076 pixels à une cadence de 60 images/s). Il est plus spécialement destiné aux applications exigeant une haute qualité d’image, comme les systèmes de transport intelligents (ITS).

IDS prévoit par ailleurs des versions de sa nouvelle caméra uEye LE équipées de capteurs ON Semiconductor et e2v. Pour finir, signalons que la suite logicielle proposée par le fabricant est compatible avec toutes les caméras et interfaces (USB2, USB3 ou GigE), ce qui permet d’effectuer des évolutions tout en conservant les paramètres définis par l’utilisateur.

Dernière modification le jeudi, 24 novembre 2016 17:29
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

25/04/2017 - 25/04/2017
Journée technique du CFM
25/04/2017 - 27/04/2017
Sepem Industries
26/04/2017 - 26/04/2017
Journée technique de l’Institut de soudure
04/05/2017 - 04/05/2017
Journée régionale de l’électronique
16/05/2017 - 18/05/2017
Innorobo
16/05/2017 - 16/05/2017
Journée technique du CFM
31/05/2017 - 01/06/2017
Mesures Solutions Expo

Non classé
FAULHABER Spécialiste Systèmes d

Machines à décaper l’isolantLa technique moderne ne peut pas renoncer aux câbles. Pour pratiquement [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Servomoteurs 100 W à 3 kW Servomoteurs 100 W à 3 kW
    La nouvelle série de servomoteurs 1S d'Omron dispose de fonctionnalités permettant aux fabricants de machines d’optimiser chaque étape de leur utilisation, de la conception à la production.
    Lire la suite >
  • Logiciels de MES modulaire Logiciels de MES modulaire
    Rockwell Automation commercialise de nouvelles solutions logicielles de conduite de la production (MES), sous la forme de modules du système FactoryTalk Production Centre.
    Lire la suite >
  • Débitmètre et régulateur massiques Débitmètre et régulateur massiques
    La série Mass-View de Bronkhorst compte désormais le débitmètre massique MV-108 et le régulateur de débit massique MV-308. Les deux modèles portent ainsi l’étendue de mesure jusqu’à 500 l/min normés (équivalent N2), en adéquation avec les exigences des applications de brûleurs, de process chimiques et autres systèmes en agroalimentaire.
    Lire la suite >
Conductance
La tension U aux bornes d’un équipement électrique et le courant I qui le traverse sont liés par la relation I = Y.U, où Y est l’admittance. I s’exprime en ampères, U en volts et Y en siemens (S) ou mho (ohm, à l’envers).
L’admittance peut aussi s’écrire (par analogie avec l’expression de l’impédance) : Y = G + jB, où G est la conductance et B la susceptance.