Technologies de vision industrielle: le Made in Europe se porte bien

Rédigé par  mercredi, 14 décembre 2016 10:17

C’est le bilan dressé par la fédération allemande VDMA pour l’année 2016, faisant ressortir une hausse de 8 % des revenus générés par les ventes mondiales de technologies européennes de vision industrielle dans le monde, croissance portée par la course pour l’automatisation dans un contexte de transition vers l’Industrie 4.0.

A l’occasion du salon Vision qui s’est tenu en novembre dernier à Stuttgart, la VDMA, fédération allemande des constructeurs de machines et d'équipements, a communiqué ses prévisions de résultats des fournisseurs européens de technologies de vision industrielle en 2016. Il en ressort une hausse du chiffre d’affaires attendue autour de 8 %, sachant que cette industrie affiche une forte croissance depuis plusieurs années, tendance qui devrait se poursuivre en 2017.

Ce dynamisme est porté par plusieurs facteurs et la VDMA cite en premier lieu le contexte de transition vers l’Industrie 4.0, où les équipements de vision industrielle jouent un rôle clé, avec les technologies « Made in Europe » très prisées dans la course mondiale pour l’automatisation. Au niveau sectoriel, c’est l’industrie automobile qui reste le premier client de l’Europe en générant 20 % du chiffre d’affaires global. Les études soulignent cependant la demande croissante pour des applications non industrielles, telles que des systèmes de trafic intelligents, des appareils médicaux ou des équipements de surveillance.

En matière de technologies, la demande de caméras représente la plus grande part des revenus avec 30 % du chiffre d’affaires, en hausse de 9 %. Le marché des systèmes de vision se montre moins dynamique avec une croissance de 6,5 %.

Quant à la répartition géographique, c’est l’Allemagne qui est le principal client des fournisseurs européens de machines de vision industrielle, en assurant un tiers des revenus. Viennent ensuite les Etats-Unis (14 % du CA) et la Chine (8 %).

Dernière modification le jeudi, 15 décembre 2016 10:18
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris

Capteurs et transmetteurs
Détecteur de niveau à lames vibrantes Liquiphant

Le Liquiphant FTL31 est un détecteur de niveau pour les liquides. Le FTL31 est conçu pour les applications [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
LIE
Limite Inférieure d’Explosivité. La LIE d’un gaz ou d’une vapeur est la concentration minimale en volume dans l’air au-dessus de laquelle il peut être enflammé ou, si l'on préfère, la concentration volumique de gaz au-dessous de laquelle il n'y a pas assez de gaz combustible pour assurer la propagation de la combustion dans le mélange en phase gazeuse. De la même façon, on définit la LSE, Limite Supérieure d’Explosivité.