Une croissance proche de 20 % sur le marché des drones

Rédigé par  jeudi, 12 janvier 2017 17:21

Le cabinet MarketsandMarkets annonce de belles perspectives de croissance annuelle pour ce marché mondial dans les 5 ans à venir, prévoyant notamment la multiplication rapide des applications commerciales.

La dernière analyse du cabinet MarketsandMarkets sur le marché mondial des UAV (Unmanned Aerial Vehicle), plus couramment appelés drones, annonce une forte progression suivant un taux de croissance annuel moyen (CAGR) de 19,99 % de 2016 à 2022. En fin de période, ce marché devrait alors peser 21,23 milliards de dollars, en tenant compte aussi bien des systèmes militaires que commerciaux.

Le premier facteur cité pour expliquer cette évolution rapide, concerne la multiplication des applications commerciales utilisatrices d’images aériennes haute résolution. L’exemple de l’agriculture de précision illustre parfaitement cette tendance et devrait d’ailleurs afficher le CAGR le plus élevé sur la période étudiée. Le rapport souligne à ce sujet, que certains pays ont modifié la réglementation de leur espace aérien afin de favoriser le développement de ces nouvelles activités. A l’horizon 2022, les drones commerciaux représenteront probablement la plus grosse part du marché mondial, mais ce sont néanmoins les UAV militaires qui occupaient encore la première place en 2016, largement utilisés pour des missions de surveillance et de sécurité.

Les innovations technologiques sont identifiées comme un second facteur de croissance, avec un marché dominé par la demande en caméras et le plus haut CAGR attendu dans le domaine des capteurs. Au niveau géographique, les prévisions situent l’Amérique du Nord en tête sur la période en termes de revenus, dus notamment aux applications militaires des Etats-Unis et aux missions de recherche du Canada. Mais selon l’analyse, c’est la région Asie-Pacifique qui devrait connaître le taux de croissance le plus élevé.

Dernière modification le jeudi, 12 janvier 2017 17:21
Connectez-vous pour commenter

logo_80ans

19/09/2017 - 21/09/2017
Congrès international de métrologie (CIM)
19/09/2017 - 21/09/2017
Enova Paris
27/09/2017 - 28/09/2017
Simer
03/10/2017 - 03/10/2017
Journée Technique - Accréditation NF ISO 17025
05/10/2017 - 06/10/2017
4DMIX
10/10/2017 - 10/10/2017
Journée technique du CFM
10/10/2017 - 11/10/2017
Atmos’Fair
10/10/2017 - 12/10/2017
Sepem Industries Angers
18/10/2017 - 18/10/2017
Table ronde Mesures sur l'efficacité énergétique

Non classé
Memograph M RSG45

L'enregistreur graphique évolué est un système flexible et performant pour l'organisation des valeurs [...]

Pour communiquer sur vos produits,
Jean-Guillaume CANUET
Directeur de Publicité
jgcanuet@newscoregie.fr - 01 75 60 28 54
  • Panel PC robustes Panel PC robustes
    Les Panel PC APC-3072 et APC-3082 d’Aplex sont conçus pour les véhicules commerciaux et industriels, ainsi que les environnements critiques (IP66 et connecteurs M12 étanches).
    Lire la suite >
  • Commutateur avec batterie Commutateur avec batterie
    Le BSP-360 de Planet est un commutateur Ethernet administrable. Il est conçu avec batterie pour le déploiement de réseaux de contrôle et de gestion à distance de dispositifs IP.
    Lire la suite >
  • Alimentations pour l'industrie nucléaire Alimentations pour l'industrie nucléaire
    Ametek Solidstate Control propose les Nuclear Digital ProcessPower, les premières alimentations sans interruption du marché, selon le fabricant, répondant à la classe 1E imposée dans les installations nucléaires.
    Lire la suite >
Théorème de Shannon
Il concerne la numérisation d’un signal analogique. La numérisation consiste à échantillonner le signal à une fréquence donnée et à attribuer une valeur numérique à chacun des échantillons ainsi obtenus. Le théorème de Shannon dit que si on veut être sûr de ne perdre aucune informatique sur le signal, il faut que la fréquence d’échantillonnage soit au moins le double de la fréquence maximale contenue dans le signal. Ainsi, si un signal 10 Hz contient des harmoniques jusqu’au rang 20 (la fréquence maximale est alors de 20 x 10 = 200 Hz), il doit être échantillonné à une fréquence qui est au moins le double de 200 Hz, soit 400 Hz minimum.